Sainte Ava

vénérée à Denain dans le nord de la France (IXe siècle)

Elle prit le voile au monastère de Denain après avoir été guérie de sa cécité.
Jeune personne favorisée par la fortune, nièce du roi Pépin, mais aveugle, elle souhaitait guérir. Quand elle obtint cette faveur de Dieu par l'intercession de sainte Remfroye, elle légua toute sa fortune à l'Église et se fit moniale, puis devint abbesse de cette abbaye.

Prénoms

Ava

 

Données Protégées - Reproduction Interdite