Saint Hilarion

Abbé à Gaza (✝ 372)

Sa vie a été écrite par saint Jérôme qui nous donne ainsi une très bonne esquisse biographique. Ses parents étaient païens. Très jeune, il découvrit Jésus-Christ. Pour mieux vivre l'évangile, il se retira au désert à 15 ans où sa seule lecture fut celle des Saintes Écritures. Des admirateurs le poursuivent, tant est grand son rayonnement. La foule veut l'empêcher de partir. Il commence une grève de la faim et, avec quarante moines, il se dirige vers Alexandrie, puis vers la Libye et la Sicile. Là encore, il est assiégé par "une multitude innombrable" d'admirateurs. Il gagne la Dalmatie et enfin Chypre où il peut passer les cinq dernières années de sa vie dans la solitude et la paix. Saint Jérôme cite de lui beaucoup de faits merveilleux et des paroles pleines de la Sagesse divine. Au moment de mourir dans la paix du Seigneur, il s'anima contre lui-même: "Il y a près de soixante-dix ans que tu sers Jésus-Christ. Et tu appréhendes encore la mort?"
À Chypre, vers 371, saint Hilarion, abbé. Marchant sur les traces de saint Antoine, il mena d'abord près de Gaza une vie solitaire, puis fut, dans cette île, le fondateur et le modèle de la vie érémitique.

Martyrologe romain

Prénoms

Hilarion

Saints ou Saintes ayant porté le même prénom

Hilarian d'Espalion
martyr aveyronnais (8ème s.)
Hilarion
(✝ 304)
Hilarion
prêtre orthodoxe (✝ 845)
Hilarion
(✝ 882)
Hilarion
(✝ 1804)
Hilarion
moine du monastère du Pélécète au Mont Olympe (8ème s.)
Hilarion de Moglène
(✝ 1164)
Proclus et Hilarion
martyrs en Galatie (✝ 115)
Saturnin et ses compagnons
martyrs d'Abitène (✝ 304)

 

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager