Saint Nil de Rossano

Fondateur de l'abbaye de Grottaferrata (✝ 1005)

Ce Calabrais était un haut fonctionnaire d'origine grecque, comme beaucoup dans cette région. Il s'était converti à la mort de sa femme et fonda un monastère à Grottaferrata dans le Latium. Ce monastère basiléen (qui suit la Règle monastique de Saint Basile) existe encore.
Voir aussi sur Myriobiblos (Eglise de Grèce):
"Saint Nil n'est pas mentionné dans les synaxaires byzantins. Nous l'ajoutons ici non seulement pour son intérêt propre, mais aussi pour signaler l'importance de la présence monastique byzantine en Italie du Sud, région qui, avec la Sicile, resta attachée à l'Église Orthodoxe jusqu'au 15-16e siècle."
Dans la campagne de Tusculum, près de Rome, en 1004 ou 1005, saint Nil, abbé. Né en Calabre dans une famille grecque, il s'appliqua à mener la vie monastique en Calabre et en Campanie, sans se laisser arrêter par les difficultés de son temps, puis fonda à Grottaferrata un monastère célèbre selon la Règle de saint Basile, et y mourut à l'âge de quatre-vingt-dix ans.

Martyrologe romain

Prénoms fêtés

Nil

Saints ou Saintes ayant porté le même prénom

Nil d'Erikoussa
(✝ 1320)
Nil de Damas
Martyr (✝ 779)
Nil de La Sora
moine (✝ 1508)
Nil de Stolbensk
ermite (✝ 1554)
Nil l'Ascète
abbé (✝ v. 450)

 

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager