Le Saviez-vous ?
L'équipe de Nominis reçoit chaque jour une dizaine de demandes de renseignements ou suggestions de modifications !
A découvrir

Feter Noel

WebTV CEF

Saint Donat

Ermite près de Sisteron (✝ 535)

Originaire d'Orléans, ce solitaire serait venu dans la région de Sisteron, attiré par l'évêque Jean, lui-même originaire d'Orléans. Il s'établit au creux d'un repli calcaire, dans les montagnes des Alpes de la Haute-Provence, non loin de Montfort. La tradition veut qu'il ait eu quelques disciples vers la fin de sa vie ce qui donna naissance à un petit prieuré. Des fouilles récentes ont permis de retrouver la grotte qui lui servit d'ermitage, dégagée de tout un ensemble de constructions ultérieures.
Saint Donat et Saint May, prêtres et moines, mémoire facultative le 18 août au diocèse de Gap:
Nés à la fin du Ve siècle, Donat et May sont deux amis d'enfance originaires de la ville d'Orléans. Donat, auquel l'évêque d'Orléans a conféré très jeune le sacerdoce, se sent appelé à la vie érémitique. Il s'installe comme ermite dans la région de Sisteron, dans un repli calcaire de la montagne de Lure, proche de Montfort, attiré par l'évêque Jean, lui-même orléanais. May, lui aussi appelé dans la région par l'évêque Jean, prend la tête du monastère de Bodon, ou Vallis Bedoniensis (Val Benoît), proche de Rémusat dans la Drôme, lorsque les moines l'élisent comme abbé (élection agréée en 509 par Gondebaud, roi de Bourgogne).
Dans la montagne de Lure, la retraite de Donat ne reste pas longtemps secrète, et bientôt l'on accourt de tous les environs pour s'entretenir avec l'homme de Dieu. Un jeune homme d'Embrun, Florent, vient solliciter sa conduite spirituelle. Donat s'applique alors à le former à la vie érémitique.
L'abbé de Bodon est informé par une révélation de la mort proche de Donat et vient assister son ami à sa dernière heure (le 16 août probablement 522). Il envoie ensuite quelques disciples établir des cellules auprès de Florent pour garder le tombeau de Donat. Ce fut l'origine d'un petit prieuré relevé par les moines de Boscodon à la fin du XIIe siècle lors de la construction de l'abbaye de Notre-Dame de Lure.
May s'éteint à Bodon, nombre d'années plus tard, le 27 janvier, vers 550. Lorsque les Lombards envahiront non seulement l'Italie mais aussi le Dauphiné et la Provence, le monastère sera détruit, mais les reliques de saint May seront préservées et transférées à Forcalquier.
(Sanctoral du diocèse de Gap et d'Embrun, page 60)

Au pays de Sisteron en Provence, au VIe siècle, saint Donat, prêtre, qui aurait mené pendant de longues années la vie d'anachorète.

Martyrologe romain

Prénoms fêtés

Donat

Mais aussi les

Donata
Donatella

Saints ou Saintes ayant porté le même prénom

Donat
Evêque d'Euria, dans l'ancienne Epire (4ème s.)
Donat
évêque d'Arezzo en Italie (✝ v. 362)
Donat
évêque de Besançon (✝ 660)
Donat
évêque (✝ 874)

 

Eglise Catholique en France
Eglise Catholique en France

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager