Saints Juste et Pasteur

enfants martyrs en Espagne (✝ 304)

Enfants martyrisés à Alcalá de Henares en Espagne.
Un internaute de Elche (Alicante) nous écrit:
"deux enfants martyrisés à Complutum qui est aujourd'hui Alcalá de Henares, en Espagne, tout près de Madrid. Ces deux enfants martyrs sont des saints très populaires en Espagne."
Du temps de Dioclète, sous Daciano, la persécution a été violente et cruelle depuis les Pyrénées jusqu'au sud de l'Espagne laissant un bain de sang chrétien: Vincent, Eulalie et beaucoup d'autres, ainsi que les jeunes Juste et Pasteur.
Prudence, qui chante la gloire des martyrs et de leurs villes d'origine, inclut les deux enfants martyrs parmi ceux qui forment la couronne en disant qu'ils sont la 'gloire d'Alcalá'; plus tard ils seront aussi mentionnés par Venancio Fortunato et seront vénérés dans les Sanctorales et les Calendriers wisigoths avec saint Isidore dans son oeuvre De viris Illustribus et saint Ildefonse qui reprend en appendice le dialogue entre les deux frères; leurs noms apparaissent aussi dans la liturgie Mozárabe, ils sont aussi célébrés dans la littérature ultérieure comme dans le sonnet de Lope: 'Deux agneaux sacrifiés au ciel, les premiers parmi d'innombrables saints'. Avec le temps ils deviendront Saints Patrons d'Alcalá et de tout l'Archidiocèse de Madrid.
Les actas sont tardifs, non authentifiés, et pas très crédibles. On retient seulement la tradition orale des faits transmis au fil des générations; un auteur anonyme les met par écrit en les adaptant aux besoins des destinataires ou en les inventant pour faire un bon catéchisme et ajoutant des éléments esthétiques plus ou moins plausibles.
Nous savons seulement de Juste et Pasteur qu'ils étaient deux frères d'environ sept et neuf ans et qu'ils moururent égorgés après s'être présentés spontanément devant Daciano en professant leur condition de disciples du Christ; ils souffrirent le martyre probablement à l'extérieur de la ville qui s'appelait alors Complutum et aujourd'hui Alcalá de Henares.
Asturio, l'évêque de Tolède n'a pas voulu quitter la ville de Complutum après la découverte des reliques. Ainsi Complutum devint siège épiscopal et Asturio le premier évêque. Il y bâtit en leur honneur la première basilique.
Rapidement le culte se répandit dans toute la chrétienté même au-delà des Pyrénées; en fait dès le IVe siècle le diocèse nouvellement crée à Barcelone fut placé sous leur protection, c'est un témoignage clair de la considération envers la mort de ces intrépides innocents, et de la façon dont leur exemple encourage à être fidèle et à montrer son amour au Christ en ne disant jamais 'assez' à ses exigences. (d'après un document extrait du sanctoral de l'archidiocèse de Madrid-Alcalá)
À Complutum (aujourd'hui Alcala de Hénarès) en Espagne, l'an 304, les saints Juste et Pasteur, martyrs. N'étant encore que de jeunes enfants, ils jetèrent leurs livres dans la classe et coururent d'eux-mêmes au martyre. Le préfet les fit arrêter aussitôt et maltraiter à coups de bâton et, comme ils s'exhortaient mutuellement à être forts, ils furent, pour le Christ, égorgés par le bourreau.

Martyrologe romain

Prénoms

Just
Pasteur

Saints ou Saintes ayant porté le même prénom

Just
évêque d'Urgell (✝ 546)
Just d'Auxerre
(✝ 287)
Just de Lyon
evêque (✝ 390)
Just Ranfer de Bretenières
prêtre MEP martyr en Corée (✝ 1866)
Justo Takayama Ukon
martyr japonais surnommé le 'samourai du Christ' (✝ 1615)
Pasteur
Martyr à Nicomédie (4ème s.)

 

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager