Bienheureux Justo Takayama Ukon

martyr japonais surnommé le 'samourai du Christ' (✝ 1615)

Justo Takayama Ukon (高山右近), surnommé le 'samourai du Christ' béatifié le 7 février 2017 à Osaka au Japon.
L'évangile, apporté par saint François-Xavier en 1549, s'est répandu au Japon et, en une quarantaine d'années, eut plus de 300 000 fidèles. Mais, en 1587, le puissant Toyotomi Hideyosh mena une persécution de plus en plus dure contre le christianisme. Plus de 20 000 chrétiens furent martyrisés...
statue en bronze de UkonJusto Takayama Ukon, seigneur féodal typique de cette période, baptisé par les missionnaires jésuites, avait construit les fondations de l'Eglise et était très actif dans les dernières guerres civiles japonaises. Ukon ayant refusé de renoncer à sa Foi, fut déchu de son rang et attaqué sur ses terres; en 1614, il  fut exilé vers les Philippines avec 300 chrétiens. Il tomba gravement malade et y mourut le 3 février 1615.
Depuis, sa réputation de sainteté s'étend et l'Eglise catholique au Japon avec l'Eglise catholique aux Philippines poursuivent son dossier de canonisation...
Illustration: statue en bronze de Ukon, musée des 26 martyrs, Nagasaki (Conférence épiscopale du Japon)
- Le Pape autorise de nouvelles béatifications et canonisations, le 22 janvier 2016, promulgation du décret (en italien): le martyre d'un samouraï japonais converti au christianisme a été reconnu par le Pape François. Pour rester fidèle à sa religion, Justo Takayama Ukon préféra renoncer à sa terre et à ses propriétés. Expulsé du Japon en 1614, à la suite de l'interdiction du christianisme, il se réfugia à Manille avec 300 chrétiens japonais, mais mourut peu après de maladie.
- ...les missionnaires ont reconnu l'impact positif de la voie du thé sur le développement spirituel des chrétiens japonais, tels Justo Takayama Ukon (1552-1615), qui fut aussi un célèbre maître de thé... le cas de Takayama Ukon indique clairement que le chrétien japonais et maître de thé a utilisé sa maison de thé pour des exercices spirituels. Nonobstant son origine Zen, c'est l'intégration radicale et l'ouverture spirituelle inhérente à la cérémonie du thé qui ont aidé les chrétiens japonais à progresser dans la contemplation et à trouver la paix dans l'accueil japonais du christianisme établi dans le monde du thé...
Au Japon, la cérémonie du thé comme espace de dialogue interreligieux par Naoko Frances Hioki (Pax Christi France) Justo Takayama Ukon, maître de thé chrétien, document pdf
En anglais:
- A man who walked the path of obedience 'un homme qui suivit la route de la fidélité', Justo Takayama Ukon (Conférence épiscopale du Japon)
- Beatification of 'Japinoy' samurai pushed 'vers la béatification du samurai japonais' (Conférence épiscopale des Philippines)
- Cathédrale-Basilique de Manille, messe pour le 400e anniversaire de la mort du serviteur de Dieu Justo Takayama Ukon, février 2015.
- Takayama Ukon, Samurai archives

Dates de Fête

3 février

Prénoms

Just

Saints ou Saintes ayant porté le même prénom

Just
évêque d'Urgell (✝ 546)
Just d'Auxerre
(✝ 287)
Just de Lyon
evêque (✝ 390)
Just Ranfer de Bretenières
prêtre MEP martyr en Corée (✝ 1866)
Juste et Pasteur
enfants martyrs en Espagne (✝ 304)

 

Données Protégées - Reproduction Interdite