Saint Hormisdas

Pape (52 ème) de 514 à 523 (✝ 523)

Originaire de Campanie, il fut l'un des diacres du pape Symmaque et, pour lui, prend contact avec le roi Théodoric à Ravenne. Il joue d'ailleurs un rôle important auprès du pape et c'est tout normalement qu'il est élu pour lui succéder. L'essentiel de ses activités concerne les relations avec l'Orient, en particulier les grands sièges patriarcaux d'Antioche et d'Alexandrie où il rencontra longtemps des oppositions. Après la mort de l'empereur byzantin, Anastase II, qui lui est hostile, il obtiendra de son successeur la restauration de la communion avec Constantinople. Le patriarche Jean demande la réconciliation et le nom des papes est rétabli dans les diptyques. En Occident, il affirme son autorité en Espagne et en Gaule. Nous avons de lui au moins huit lettres authentiques adressées à saint Césaire d'Arles et à saint Avit de Vienne.
À Rome près de saint Pierre, en 523, saint Hormisdas, pape. Pacificateur, il obtint en Orient la fin du schisme d'Acace et en Occident le respect des droits de l'Église de la part des nouveaux peuples.

Martyrologe romain

 

Eglise Catholique en France
Eglise Catholique en France

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager