Saint Eusèbe de Samosate

Evêque et martyr à Dolikha en Syrie (✝ 381)

L'empereur Valens l'exila pour son attachement à la foi orthodoxe. Lorsque l'empereur mourut, il put rentrer dans son diocèse mais il fut assassiné par une femme arienne, peu de temps après.
Au temps de l'empereur arien Constance, il visita, déguisé en soldat, les Églises de Dieu, pour les affermir dans la foi catholique. Ensuite, sous l'empereur Valens, il fut relégué en Thrace et, quand la paix fut rendue à l'Église, au temps de Théodose, il fut rappelé de son exil. Il recommençait ses visites aux Églises, quand une femme arienne lui jeta, du haut d'une maison, une tuile qui lui brisa la tête, et il succomba ainsi en martyr.

Martyrologe romain

Prénoms

Eusèbe

Saints ou Saintes ayant porté le même prénom

Eusèbe
Pape (31 ème) de 309 à 310 (✝ 310)
Eusèbe
Ascète en Syrie qui vécut non loin d'Antioche (5ème s.)
Eusèbe
évêque (✝ 600)
Eusèbe
et de nombreux autres martyrs (✝ 260)
Eusèbe
Bénédictin au monastère de Saint-Gall en Suisse (✝ 884)
Eusèbe
évêque de Fano, martyr à Ravenne (✝ v. 526)
Eusèbe
Chanoine d'Esztergom en Hongrie (✝ 1270)
Eusèbe
Évêque de Bologne (✝ v. 400)
Eusèbe
(✝ 1501)
Eusèbe
prêtre fondateur d'une église à Rome (4ème s.)
Eusèbe de Crémone
Disciple de saint Jérôme (✝ 423)
Eusèbe de Milan
évêque de Milan (✝ v. 460)
Eusèbe de Verceil
Evêque (✝ 371)
Zenon, Eusèbe, Néon et Vital
martyrs à Corfou (1er s.)

 

Eglise Catholique en France
Eglise Catholique en France

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager