Le Saviez-vous ?

Nominis est disponible en flux RSS! Il y a des widgets à intégrer à votre site pour l'affichage du saint du jour!

A découvrir

Saints et Bienheureux, VaticanNews

WebTV CEF

Saint Victurnien

ermite en Limousin (VIe siècle)

Victurnianus ou Victorinus (Vertunian ou Vartunio en occitan)
blason de la commune de Saint-VicturnienLa commune de Saint-Victurnien doit son nom à un ermite qui, selon la légende, aurait vécu dans la forêt qui couvrait les bords de la Vienne, au Vème siècle, dans cette vallée dite ténébreuse. Aucune tradition écrite ne relate la vie et la mort de cet ermite. Son existence est mentionnée pour la première fois dans le courant Xème, par les autorités religieuses, mais son identité n’a jamais été établie. Nous savons seulement qu’il venait d’outre manche. Si l’on se réfère aux querelles existant à cette époque en Bretagne (la désignation Grande Bretagne n’ayant été utilisée que plus tard), il est permis de penser qu’il est venu chercher une certaine tranquillité dans notre vallée et que très vite il adopte un nom latin : Victorinus, que le patois de langue d’Oc faisait prononcer 'Vartunio'.
Notre ermite serait mort près de l’actuelle fontaine située à côté du passage à niveau (Rue du Ballet). Les tombeaux des ermites sont rapidement devenus le lieu des premiers pèlerinages. La légende veut que celui de 'Vartunio' ait opéré des guérisons. Les pèlerins y viennent nombreux. Afin d’effectuer les déplacements en sécurité, les malades se groupent, ainsi naissent les pèlerinages. La 'vallée ténébreuse' n’offre aux pèlerins venus chercher la guérison qu’un sarcophage pour prier et une fontaine pour se désaltérer. Alors, pour qu’ils puissent se mettre à l’abri durant leur séjour, les premières chaumières naissent, certaines serviront d’auberge. Les besoins matériels étant assurés, il faut penser au spirituel, une modeste chapelle en bois voit le jour, près du tombeau...
- Histoire de la commune de Saint-Victurnien 87420
Au VIe siècle, un jeune prince d’Ecosse quitte famille et patrie, s’embarque et aborde les côtes Atlantiques. Recherchant la solitude, son périple le conduit dans la 'Vallée ténébreuse', immense forêt sur les rives de la Vienne, à un jour de marche de l’actuelle ville de Limoges. Le site sauvage lui plait. Il s’y construisit une cabane près d’une source, où il passera toute sa vie dans le plus grand dénuement, partageant son temps entre travail, méditation et prière. On l’aurait sans doute ignoré pour toujours si, à son trépas, ne s’était produit un phénomène singulier : un bœuf mugissant traversait la rivière, matin et soir, au même endroit. Les paysans, intrigués par ce manège insolite suivent l’animal et découvrent le cadavre de l’Ermite. Ceci fut interprété comme un signe divin afin de désigner à tous les restes de l’anachorète. Près de sa sépulture se produisirent de nombreuses guérisons de sourds, d’aveugles et surtout de malades mentaux.
- Victurnien prince d'Ecosse, Ermite en Limousin

Saint-Victurnien organise tous les sept ans ses ostensions. Cet évènement important dans la vie de la Commune, mobilise une bonne partie de la population.
- Ostensions limousines 24 avril 2016
saint Victurnien, ermite, est mentionné dans l'Histoire des ostensions, diocèse de Limoges, premier sanctoral du diocèse de Limoges: Amand, Junien, Victurnien, Psalmet, Vaury, Léobon, Yrieix, Eloi, Théau, Léonard, Viance, Calmine, Pardoux...
Illustration: blason de la commune de Saint-Victurnien

Dates de Fête

30 septembre

Prénoms

Victorin

Saints ou Saintes ayant porté le même prénom

Cassius et Victorin
martyrs en Auvergne (✝ v. 260)
Victorin
Evêque de Pettau, en Pannonie (✝ v. 304)
Victorin
martyr (IVe siècle)
Victorin
(VIe siècle)
Victorin et ses compagnons
Martyrs (IIIe siècle)
Victorin Nymphas Arnaud Pagés
frère des écoles chrétiennes (✝ 1966)

 

Données Protégées - Reproduction Interdite