Saint Syméon de Trèves

Ermite (✝ 1036)

Originaire de Syracuse en Sicile nous le trouvons tout d'abord ermite à Bethléem puis au Mont Sinaï. Comme bien de ses contemporains, il pèlerina dans toute l'Europe pour s'arrêter à Trèves où il se fixa dans une ancienne casemate impériale.
À Trèves en Rhénanie, l'an 1035, saint Siméon. Né à Syracuse d'un père grec, il mena une vie d'ermite à Bethléem et au Mont Sinaï, pèlerina longtemps et mourut enfin en reclus dans la tour de la Porte Noire de Trèves.

Martyrologe romain

Dates de Fête

1 juin, Fête Locale

Prénoms

Syméon

Saints ou Saintes ayant porté le même prénom

Syméon
(✝ 1594)
Syméon
évêque de Jérusalem et martyr (✝ 111)
Syméon
évêque de Séleucie et ses compagnons martyrs au temps du roi Sapor (4ème s.)
Syméon de Thessalonique
(✝ 1430)
Syméon de Trébizonde
(✝ 1644)
Syméon de Tver
(✝ 1289)
Syméon l'Ancien
(4ème s.)
Syméon le Fou
et Jean, ermite, son compagnon (6ème s.)
Syméon le Métaphraste
Hagiographe byzantin (10ème s.)
Syméon le Myroblite
ermite orthodoxe (✝ 1200)
Syméon le Nouveau Théologien
Moine et higoumène à Constantinople (✝ 1022)
Syméon le Stylite
prêtre et anachorète (✝ 592)
Syméon le Théodoque
religieux (1er s.)

 

Eglise Catholique en France
Eglise Catholique en France

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager