Saint Thibaud de Vienne

Evêque (✝ 1001)

Thibaud, Théobald ou Ubald, archevêque de Vienne et confesseur, naquit à Tolvon, vers 927. Petit-neveu du roi de Bourgogne et arrière-grand-oncle de saint Thibauld de Provins, élevé chez le roi Conrad, il fut nommé évêque de Vienne (957). Il distribua ses biens aux pauvres, et il affranchit la plupart de ses serfs. Il présida un concile qui réunissait les évêques des provinces de Lyon, de Vienne et de Tarentaise (994) où l'on confirma les possessions des abbayes de Cluny et de Romans, défendit la chasse aux clercs, sévit contre les clercs mariés, fit obligation aux prêtres d'apporter le viatique aux mourants. Il mourut le 21 mai 1001, date retenue pour sa fête.
Évêque de Vienne en Gaule pendant un demi-siècle, apparenté aux rois de Bourgogne, il consacre sa fortune à l'affranchissement des serfs de son diocèse. Il préside un concile à Anse dans lequel nous le voyons défendre aux prêtres d'aller à la chasse, de se marier et leur imposant d'aller porter le saint viatique aux mourants qui le demandent.
Un internaute nous communique: "Thibaud de Vienne naquit en 927 au château familial de Tolvon, à 2 km de Voirons (Isère) où les ruines sont encore visibles. Son père était de race franque et sa mère nièce du roi de Bourgogne. Il fut élevé à la cour du roi Conrad et fit son instruction à l'abbaye de st Chef. Après la mort de l'archevêque Sobon de Vienne, le siège resta longtemps vacant, car l'aristocratie laïque voulait imposer un candidat du clergé qui se refusait à cette manoeuvre. Pour en finir le roi poussa Thibaud et l'accord se fit immédiatement sur son nom. Il fut sacré le 8 mars 957, il avait alors 30 ans. Quand ses parents moururent, il disposa de ses grands biens en faveur des pauvres et affranchit nombre de serfs. En 994, il convoqua le concile d'Anse qui réunissait les trois Provinces de Lyon, Vienne et de Tarentaise et d'où sortit en particulier la défense faite aux clercs de faire la chasse et de prendre femme et le rappel aux prêtres l'obligation de porter le viatique aux mourants. Thibaud eut un immense rayonnement dans la Province de Vienne dans laquelle il fit battre monnaie et où il exerça sa charge quarante quatre ans. Il mourut le 21 mai 1001. Il fut l'arrière grand-oncle de saint Thibaud de Provins et fort prisé à ce sujet dans les chansons de geste en langues vernaculaires des 12e-13e siècles pour préfigurer la gloire de son jeune descendant. Le culte de saint Thibaud de Vienne a été confirmé par Pie X en 1903, et sa fête figure au propre de Grenoble. (Tiré, entre autres sources, des Tables Hagiographiques de l'abbaye st Benoît de Port-Valais)"

À Vienne en Dauphiné, l'an 1001, saint Thibaud, évêque, d'une charité et d'une piété remarquables, qui illustra cette Église durant quarante-quatre ans.

Martyrologe romain

Dates de Fête

21 mai, Fête Locale

Prénoms

Thibaud

Saints ou Saintes ayant porté le même prénom

Thibaud d'Alba
d'Alba dans le Piémont (✝ 1150)
Thibaud de Marly
Abbé des Vaux-de-Cernay (✝ 1247)
Thibaut de Provins
prêtre et ermite (✝ 1066)

 

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager