Le Saviez-vous ?
Le site Nominis a été créé en 1999 et mis en ligne au bout d'un an de travail, sur le fond comme sur la forme !
A découvrir

Feter Noel

WebTV CEF

Saint Sigolin

Abbé de Stavelot-Malmédy (VIIe siècle)

Troisième abbé de Stavelot-Malmédy, mort vers 695.
Au témoignage d'une ancienne chronique, Tohogne aurait eu son premier oratoire chrétien, en même temps qu'Ocquier, au VIIe siècle, grâce à saint Sigolin, successeur immédiat de saint Remacle de Stavelot (entre 671 et 674).
Saint Remacle resta abbé de Stavelot jusqu'en 671. Ce fut son successeur immédiat, saint Sigolin (671-677), qui érigea les églises de Tohogne et d'Ocquier. C'est du moins ce que porte une chronique provenant de l'abbaye de Stavelot, du XVIIIe s., citée K. 19 au dépôt provincial de Liège. «Saint Sigolin qui a fait bâtir Okiir et Tohogne» (fol. 10).
Qui est saint Sigolin? Et à quelle date exacte érigea-t-il la paroisse? Ce personnage, honoré du titre de saint, est peu connu. Dans son inventaire des reliques de Stavelot, Dom Fr. Laurenty, prieur de Malmédy en la première moitié du XVIIe s., déclare que le corps de l'abbé Sigolin repose dans l'église du monastère de Stavelot avec ceux de Goduin (677-692) et Albéric.
Aux environs, Ocquier doit aussi sa fondation comme paroisse à saint Sigolin ou à ses moines-missionnaires, voire ses moines-évêques comme il s'en trouva à l'époque selon l'organisation irlandaise.
(source:
Eglise romane de Tohogne)
A voir aussi, l'
abbaye de Stavelot.

Dates de Fête

28 octobre

Prénoms

Sigolène

 

Eglise Catholique en France
Eglise Catholique en France

Données Protégées - Reproduction Interdite