Le Saviez-vous ?

Utilisez l'alerte e-mail, pour être prévenu de la fête d'un saint, une semaine avant, la veille ou le jour même!

A découvrir

Eglise et bioéthique

WebTV CEF

Saint Juan Diego

mexicain (✝ 1548)

Juan Diego Cuauhtlatoatzin (1474-1548).
Appelé "Cuauhtlatoatzin" (l'aigle qui parle), né à Cuautlitlán, quartier de l'actuelle Mexico, il était un membre de la tribu des Chichimeca.
Peu est connu de sa vie avant sa conversion et son baptême à l'âge de 50 ans par un des premiers prêtres franciscains arrivés au Mexique.
Un très ancien document indigène écrit en Nahuatl en caractères latins en 1556 donne des indications sur sa vie et sur les apparitions. (El Nican Mopohua, de Antonio Valeriano)
Le 9 décembre 1531, alors qu'il se rendait à la messe, la Vierge Marie lui apparut sur la colline Tepeyac, à l'extérieur de ce qui est maintenant la ville de Mexico. Elle lui demanda d'aller voir l'évêque et de demander la construction d'un sanctuaire en ce lieu, promettant de donner des grâces à ceux qui l'y invoqueraient. L'évêque ne crut pas Juan Diego et demanda une preuve. Le 12 décembre, Juan Diego retourna à Tepeyac et, là, la Vierge lui dit de monter la colline et de récolter toutes les fleurs qu'il pouvait trouver. Bien que ce soit l'hiver, il trouva des roses que la Vierge plaça dans son manteau et elle lui dit d'aller les porter à l'évêque. Quand il ouvrit son manteau, les fleurs se répandirent sur le sol et à la place resta une image de Notre-Dame, l'apparition de Tepeyac.
Avec l'autorisation de l'évêque Juan Diego vecut en ermite dans une hutte près de la chapelle où l'image miraculeuse a été placée pour la vénération.
Plus profondément que la grâce 'extérieure' reçue lors de l'apparition, Juan Diego reçut la grâce 'intérieure' de la révélation et à partir de ce moment dédia sa vie à la prière et à la pratique de l'amour et de la charité pour Dieu et pour les hommes.
Béatifié le 6 mai 1990 par Jean-Paul II en la basilique Sainte Marie de Guadalupe, Mexico.
Canonisé le 31 juillet 2002 par Jean-Paul II, homelie de la célébration.
Mémoire de saint Jean Diégo Cuautitlatuazin. De race indienne, d'une foi très pure, avec humilité et ferveur, il fit construire un sanctuaire sur la colline de Tepeyac près de Mexico, où la Vierge Marie lui était apparue et où il fut inhumé vers 1548.

Martyrologe romain

"Je te bénis, Père, Seigneur du ciel et de la terre, d'avoir caché cela aux sages et aux intelligents et de l'avoir révélé aux tout-petits. Oui, Père car tel a été ton bon plaisir"
(Mt 11, 25-26).

Dates de Fête

9 décembre

Prénoms

Juan

Saints ou Saintes ayant porté le même prénom

Juan Bernard Philippe Fromental Cayroche
Frère des Ecoles chrétiennes (✝ 1978)
Juan Bonal
prêtre espagnol (✝ 1829)
Juan Grande
religieux de l'Ordre de Saint-Jean de Dieu en Espagne (✝ 1600)
Juan Manuel Martín del Campo
prêtre diocésain mexicain (✝ 1996)
Juan Nepomuceno Zegrí y Moreno
fondateur de la congrégation des mercédaires de la Charité (✝ 1905)
Juan Sáez Hurtado
prêtre diocésain espagnol (✝ 1982)

 

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager