Saints Ambrosio Francesco Ferro et ses compagnons

martyrs (✝ 1645)

Ambrosio Francisco Ferro, d'origine portugaise, curé à Natal, Brésil. Effayés par la persécution qui a eu lieu dans la chapelle de Cunhau (voir André de Soveral), les catholiques de Natal tentent de se mettre à l'abri, mais en vain. Ils sont conduits par leurs persécuteurs à vingt kilomètres de Natal, ils sont torturés et mis à mort de diverses manières, avec une cruauté épouvantable.
Ambrosio Francesco Ferro et ses compagnons: les bienheureux Antoine Baracho, Antoine Vilela Cid, Antoine Vilela junior et sa fille, Didace Pereira, Emmanuel Rodrigues Moura et son épouse, une fille de François Dias le jeune, François de Bastos, François Mendes Pereira, Jean de Silveira, Jean Lostau Navarro, Jean Martins et sept jeunes, Joseph do Porto, Matthieu Moreira, Simon Correia, Étienne Machado de Miranda et ses deux filles, Vincent de Souza Pereira, martyrs, victimes de l'oppression exercée contre la foi catholique sur le bord de l'Uruaçu, près de Natal au Brésil, béatifiés le 5 mars 2000 avec les Martyrs du Brésil.
- trente martyrs brésiliens, trois jeunes Mexicains, martyrs également, le père piariste Faustino Miguez, et le père capucin Angelo da Acri canonisés à Rome le 15 octobre 2017. (vidéo: Messe et Canonisations)
- Consistoire pour la canonisation de bienheureux le 20 avril 2017.
- décret du 23 mars 2017, en italien, approuvant la canonisation d'André de Soveral et d'Ambrosio Francesco Ferro, prêtres diocésains, et de Matthieu Moreira, laïc, ainsi que leurs 27 compagnons martyrs, tués en haine de la Foi au Brésil le 16 juillet 1645 et le 3 octobre 1645.
Sur le bord de l'Uruaçu, près de Natal au Brésil, en 1645, les bienheureux Ambroise-François Ferro, prêtre, et vingt-sept compagnons: les bienheureux Antoine Baracho, Antoine Vilela Cid, Antoine Vilela junior et sa fille, Didace Pereira, Emmanuel Rodrigues Moura et son épouse, une fille de François Dias le jeune, François de Bastos, François Mendes Pereira, Jean de Silveira, Jean Lostau Navarro, Jean Martins et sept jeunes, Joseph do Porto, Matthieu Moreira, Simon Correia, Étienne Machado de Miranda et ses deux filles, Vincent de Souza Pereira., martyrs, victimes de l'oppression exercée contre la foi catholique.

Martyrologe romain

Dates de Fête

3 octobre

Prénoms

Miranda

 

Eglise Catholique en France
Eglise Catholique en France

Données Protégées - Reproduction Interdite