Saint Merry (Médéric)

Abbé (7ème s.)

St Merry fut offert à l'âge de treize ans au monastère de Saint André d'Autun où il reçut toute son éducation et où il se donna à Dieu pleinement. Les moines remarquèrent son intelligence et sa fidélité religieuse et l'obligèrent à devenir leur abbé avec l'accord de l'évêque. Craignant l'orgueil il alla se cacher dans une forêt près d'Autun. Lieu qui garde le nom de La Celle Saint Merry.
Les disciples se firent nombreux autour de lui et, toujours par recherche de la solitude, il se rendit à Champeaux en Brie près de Melun où il s'arrêta malade, mais, dès sa guérison, il reprit sa marche vers Paris, pour être proche de la tombe de saint Symphorien, fondateur de l'abbaye d'Autun qui se trouve dans l'église de Saint Germain des Prés.
Il vécut en reclus, hors des murs de la ville, pendant trois années et s'en fut vers le Seigneur, vers l'an 700.
La chapelle où il fut enterré devint paroisse sous le nom de Saint Merry ou Saint Merri.
Saint-Merry ou Médéric, un peu oublié aujourd'hui, était très populaire autrefois. Moine puis abbé à Autun, il est attiré dans la vieillesse par les tombeaux de saint Denys et de sainte Geneviève. Il gagne Paris, semant des prodiges sur son chemin, délivrant les prisonniers et guérissant les malades. Comme de nombreux autres, établis en ermites autour de Paris, il trouve refuge avec un compagnon près d'une chapelle - Saint-Pierre-des-Bois - rive droite de la Seine, dans une forêt hors de la Cité, au bord de la voie romaine Nord-Sud, qui est l'ancêtre de la rue Saint-Martin. (diocèse de Paris)
Un internaute nous signale: Saint Symphorien fut enterré à Autun. Ses reliques y sont actuellement dans la cathédrale saint-Lazare. A Paris, dans l'église Saint-Germain-des-Prés, c'est le tombeau de Saint-Germain qui se trouve dans la chapelle Saint Symphorien. C'est dans le monastère Saint-Martin et pas Saint-André qu'est enterré Médéric. La chapelle Saint-Pierre était en rive gauche et non droite de la Seine.

À Paris, vers 700, saint Merry (Médéric), prêtre et abbé d'un monastère à Autun. Devenu vieux, il quitta sa charge et finit sa vie dans un ermitage près de Paris.

Martyrologe romain

 

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager