Le Saviez-vous ?

Utilisez l'alerte e-mail, pour être prévenu de la fête d'un saint, une semaine avant, la veille ou le jour même!

A découvrir

Feter Noel

WebTV CEF

Sainte Emmanuelle

Sainte Soledad Torrès, fondatrice de la Congrégation des Servantes de Marie. (✝ 1887)

Sainte Maria Soledad Torrès Acosta, née à Madrid le 2 Décembre 1826, et baptisée sous le nom d'Emmanuelle (Manuela), entra à vingt-cinq ans chez les « Servantes de Marie » garde-malades, institut naissant où elle reçut le nom de Soledad (1851). Très tôt nommée supérieure par le directeur spirituel, elle secourut son prochain avec ses compagnes, au péril de sa vie, dans une Espagne troublée par de sanglants conflits politiques et ravagée par le choléra. A sa mort, le 11 Octobre 1887, à Madrid, la Société des Servantes de Marie comptait quarante-six maisons. En 1970, la Mère Soledad Torrès fut canonisée par Paul VI.
"Emmanuelle ou Soledade selon qu'on préfère son nom de baptême ou son nom de religieuse. Elle naquit à Madrid et y mourut, fondatrice de la Congrégation des Servantes de Marie, vouée au soin des malades. Elle avait choisi comme nom : Soeur de Notre-Dame de Soledad, de la solitude."
Discours de Paul VI aux archevêque et aux évêque venus à Rome pour la canonisation de Maria Soledad Torres Acosta (26 janvier 1970) [Espagnol]
À Madrid, en 1887, sainte Marie
de Soledad, 'de la solitude' (Emmanuelle Torres Acosta), vierge, qui montra dès sa jeunesse une admirable sollicitude pour les pauvres malades, et leur vint en aide avec un oubli d'elle-même continuel et surtout grâce à la Congrégation des Servantes de Marie, ministres des malades, qu'elle fonda.

Martyrologe romain

Prénoms fêtés

Emmanuelle
Soledad

 

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager