Sainte Christine

ermite (✝ 1160)

ou Christina de Markyate (Hertfordshire)
Religieuse bénédictine, puis recluse à Markyate en Angleterre.
- à lire: La vie de Christina de Markyate
Christina, née à Huntington vers 1100, a passé la majeure partie de sa vie à Markyate, ancien ermitage à l’ombre de la vénérable abbaye de Saint-Alban. Elle a vécu cachée pendant plusieurs années, puis au centre d’un groupe informel de femmes qui avaient comme elle choisi la vie religieuse. Sa maison a enfin acquis un statut officiel quand elle a été en 1145 érigée en prieuré féminin dépendant de la collégiale Saint-Paul de Londres dont Christina est devenue la première prieure.
La vie de cette femme peu banale et courageuse, puisque très jeune elle a préféré fuir sa famille et son mari pour conserver sa virginité, a été écrite par un moine de Saint-Alban. Manuscrit unique dont il ne reste plus qu’une copie du XIVe siècle, insérée dans le gros recueil de vies de saints anglais Tibérius E I de la British Library. Le document, gravement détérioré par le feu, même mutilé et inachevé, avait fait en 1959 l’objet d’une édition par C. H. Talbot et cette publication a suscité un intérêt durable chez les médiévistes. Il a paru indispensable de reprendre l’édition, de traduire le texte en français et de lui consacrer le commentaire qu’il mérite. Le destin de Christina croise de grands personnages : deux archevêques, deux évêques, un grand abbé. Elle a vécu à une période décisive de l’histoire de l’institution matrimoniale en Occident et à la veille d’un exceptionnel effort de l’Eglise pour satisfaire les aspirations religieuses féminines, quand les rangs des saints commencent à s’écarter pour faire place à quelques femmes. Sa vita est un document d’histoire mais aussi un document littéraire relevant du genre hagiographique : sa vita a-t-elle abouti à un culte ?
Paulette L'Hermite-Leclercq est professeur émérite d'Histoire du Moyen Age à l'Université de Paris IV-Sorbonne.

Prénoms

Christine

Saints ou Saintes ayant porté le même prénom

Christiane de la Sainte Croix
religieuse augustine (✝ 1310)
Christine
martyre (✝ v. 300)
Christine
Martyre en Perse (✝ 559)
Christine Ciccarelli
Religieuse augustine (✝ 1543)
Christine de Spolete
Fille d'un médecin de Lugano (✝ 1458)
Christine de Stommeln
mystique allemande (✝ 1312)
Christine l'Admirable
Mystique à Saint-Trond (✝ 1224)
Chryssie
martyre bulgare (✝ 1795)
Nino
Vénérée en Géorgie (IVe siècle)

 

Données Protégées - Reproduction Interdite