Sainte Magnence

jeune fille de Ravenne (✝ 448)

ou Magnance.
Une des cinq jeunes filles* qui, à la mort de saint Germain, évêque d'Auxerre, vinrent à Ravenne pour accompagner le retour à Auxerre du corps du saint qui était mort au bord de l'Adriatique. Une localité garde sa mémoire: Sainte Magnance-89420.
* dont sainte Camilla et les Saintes Porcaire et Pallade
Magnance fait partie des cinq femmes qui furent choisies à Ravenne (nord de l'Italie) pour accompagner jusqu'à Auxerre le corps de l'évêque Germain. Celui-ci, mort en 448 à Ravenne alors qu'il était venu faire ratifier un traité de paix par l'empereur Valentinien III, avait exprimé avant de mourir sa volonté d'être enterré dans sa ville d'Auxerre.
Tombée malade, elle mourut en route et fut enterrée au bord de la via Agrippa.
Sa sépulture fut redécouverte au VIIe siècle, à la suite du rêve d'un pèlerin. Son corps fut exhumé et les reliques transportées dans l'église du village voisin de Saint-Pierre de Cordois, qui prit alors le nom de Sainte-Magnance.
En 2008 et 2009 est édifié le long de la Nationale 6, sur le lieu présumé de la sépulture de Magnance, un monument la représentant avec saint Germain d'Auxerre.
Le monument en granit, a été édifié grâce un don de Lucienne Picard (1904 - 2003) de Sainte-Magnance.
Le dimanche 14 juin 2009 a eu lieu la bénédiction du monument, par Mgr Patenôtre, évêque d'Auxerre et successeur de saint Germain.
(Église Sainte-Magnance, paroisse de Notre-Dame de Montréal, diocèse de Sens-Auxerre)
Un internaute nous signale que Ste Magnance a accompagné l'évêque Germain dans le retour de sa dépouille à Auxerre. Elle est vénérée dans l'Yonne en tant que première des accompagnatrice du corps à mourir d'épuisement lors de voyage entre Ravenne et Auxerre. Deux autres compagnes mourront avant d'arriver à Auxerre : Camille et Pallaye (toutes dames de la cour de Ravenne)

 

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager