Le Saviez-vous ?
Le site Nominis a été créé en 1999 et mis en ligne au bout d'un an de travail, sur le fond comme sur la forme !
A découvrir

Eglise et bioéthique

WebTV CEF

Saint Platon

Fondateur du monastère de Sakkoudion en Bithynie (✝ 814)

Confesseur.
Il avait abandonné de grands biens et une haute situation pour devenir moine d'abord en Bithynie puis abbé du monastère de Sakkoudion à Constantinople. Lorsque l'empereur Constantin VI répudia sa femme pour épouser une cousine de saint Platon, celui-ci fut un des rares à oser le condamner. Ce qui lui valut quatorze ans de prison et bien d'autres persécutions. Libéré, il se réfugie quelque temps au Studion en reclus. Le patriarche Nicéphore le fait enfermer dans l'île d'Oxeia, dans l'archipel des Princes, parce que Platon n'acceptait pas son élévation trop subite au trône patriarcal. Revenu au monastère de Studion sur ordre de l'empereur Michel Ier, il meurt trois ans plus tard en chantant l'hymne: " Je suis la Résurrection et la Vie".
À Constantinople, en 814, saint Platon, higoumène, qui combattit avec un courage invincible plusieurs années contre les briseurs des saintes images et, avec son neveu saint Théodore, organisa le célèbre monastère Studite.

Martyrologe romain

Prénoms fêtés

Platon

Saints ou Saintes ayant porté le même prénom

Platon
Jeune martyr en Galatie (IVe siècle)

 

Eglise Catholique en France
Eglise Catholique en France

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager