Saint Domine

ermite en Corrèze (VIe siècle)

Dumine ou Duminy, solitaire non loin de Tulle.
Jusqu'au siècle dernier, les habitants de cette région recevaient ce prénom à leur baptême. C'est tout ce que l'on sait de lui.
Saint Dumine, église de GimelD'après sa légende, Dumine est un homme de riche famille du VIe siècle. Soldat, il fut mêlé à la lutte contre les Wisigoths, au temps de Clovis. Il ramena des reliques de Saint Etienne lors d'un pèlerinage à Jérusalem et à Rome. Il vécut en ermite sur le roc de Braguse, prés de Gimel, où il créa un premier lieu de culte qui devint église paroissiale dédiée à saint Étienne. Il finit ses jours en ermite sur ce lieu.
Sa mâchoire est conservée à Saint-Domet (23190), en Creuse, dans un reliquaire avec une inscription: 'O Sancte Domini ora pro nobis'.
On peut voir un Chef reliquaire en argent datant de 1432 dans l'Église de Gimel (19800).
Illustration: le tableau de saint Dumine fait partie du retable de l'église paroissiale de Gimel. Saint Dumine est représenté en ermite, debout dans un paysage rocheux et arboré, il tient dans ses mains un modèle de l'ancienne église paroissiale de Braguse (commune de Gimel-les-Cascades). Devant lui, la colombe du Saint Esprit. Le paysage représenté sur le tableau est fidèle au site de Braguse dominant la vallée étroite et très profonde de la Montane, célèbre par ses cascades.
Dans la même église, on trouve une statue du même modèle que le tableau, le saint tenant un rosaire (XIXe siècle).
Le diocèse le fête chaque année le 16 novembre.
Saint Dumine, histoire du diocèse de Tulle

 

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager