Saint Abbon

Bénédictin, abbé de Fleury (✝ 1004)

abbé de Fleury sur Loire, actuellement monastère bénédictin de Saint-Benoît-sur-Loire, près d'Orléans. Il insistait sur la nécessaire culture intellectuelle des moines. Il mourut à La Réole en Aquitaine alors qu'il ranimait l'observance monastique de ce prieuré.
"Né dans l'Orléanais vers 940 d'une famille modeste, Abbon fit ses études d'abord à l'école des clercs du monastère de Fleury-sur-Loire, puis à Paris et à Reims. Il devint moine à Fleury, y enseigna comme écolâtre et fut envoyé en Angleterre pour aider les archevêques d'York et de Cantorbéry à la restauration monastique. De retour en France, il fut élu, avec l'appui de Hugues Capet, abbé de l'abbaye royale de Fleury. II remplit cette charge pendant seize ans.
Au cours d'un voyage à La Réole dont le prieuré était rattaché à l'abbaye de Fleury, il fut frappé mortellement le 13 novembre 1004 au cours d'une émeute suscitée par des séditieux mécontents de la discipline qu'il voulait faire régner dans ce monastère. La France et l'ordre bénédictin perdaient en sa personne un des plus grands esprits de son temps. Ses œuvres nombreuses révèlent l'étendue de sa culture et de ses connaissances. On le fête le 13 novembre, plus particulièrement à La Réole."
(Histoires de la sainteté en Gironde - diocèse de Bordeaux - texte en pdf)
Au monastère de La Réole en Gascogne, l'an 1004, le trépas de saint Abbon, abbé de Fleury, merveilleusement instruit dans les saintes Écritures et dans les lettres. Alors qu'il avait réprimandé un moine indiscipliné de La Réole et qu'il cherchait à mettre la paix dans ce monastère, il succomba, frappé d'un coup de lance.

Martyrologe romain

Prénoms fêtés

Abbon

Saints ou Saintes ayant porté le même prénom

Abbon
abbé de saint Germain d'Auxerre (✝ 860)
Abbon
évêque de Metz (✝ v. 707)

 

Eglise Catholique en France
Eglise Catholique en France

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager