Sainte Bathilde

Reine de Neustrie et moniale à Chelles (✝ 680)

ou Bertille.
Sainte Bathilde, paroisse de Chatenay-MalabryCélébrée dans les Eglises d'Orient et d'Occident. D'origine anglo-saxonne, elle avait été prise, encore enfant, par des corsaires et revendue comme esclave à Erkinoald. Quand le roi Clovis II, fils du roi Dagobert, fut en âge de se marier, il remarqua cette admirable jeune fille dont la beauté et la douceur l'attiraient. Erkinoald la lui céda et elle devint reine. Elle eut trois fils. Mais son mari, usé par la débauche, mourut à vingt-trois ans. Devenue régente, elle donna toute sa mesure, conseillée par saint Eloi et d'autres évêques. Elle supprima l'esclavage, rendit l'impôt plus équitable et favorisa la vie monastique. Les aléas des conquêtes conduisirent le "maire du palais royal" à l'évincer. Mais Ebroïn l'estimait tout en la trouvant encombrante. Il l'obligea à s'enfermer dans un couvent, à Chelles près de Paris. Elle avait trente et un ans et y resta jusqu'à sa mort à quarante six ans, pardonnant à ses ennemis, se chargeant des besognes les plus basses et se vouant de préférence au soin des malades. Elle présida de façon décisive à l'éclosion du monachisme dans son royaume.
Voir sur le site des Bénédictines, prieuré de Sainte Bathilde - et sur le site de la paroisse de Chatenay-Malabry du diocèse de Nanterre.
A lire aussi:
- Sainte Bathilde (vers 630 - 680) Reine des Francs - Épouse de Clovis II - Bienveillante protectrice et généreuse donatrice auprès des monastères colombaniens. (site internet des amis de saint Colomban)
- les Saints parisiens sur le site du diocèse de Paris.

À Chelles près de la Marne sur le territoire de Paris, en 680, sainte Bathilde. Esclave anglo-saxonne, elle devint l'épouse de Clovis II, roi des Francs. Elle fonda des monastères sous la Règle de saint Benoît, mais à la manière de Luxeuil; après la mort de Clovis II, elle devint régente du royaume des Francs et, quand son fils devint roi, elle passa les dernières années de sa vie en observant entièrement la Règle monastique.

Martyrologe romain

Chaque groupe porte une dénomination tirée de ses origines ou de son implantation, des pratiques ou des actions qui lui sont propres. Pour nous, la grande affaire et le titre suprême consistaient à être chrétiens et à en porter le nom.

Saint Basile le Grand, que les Églises d'Orient fêtent aujourd'hui.

Prénoms fêtés

Bertille
Bathilde

Mais aussi les

Bertile
Bertilie

Saints ou Saintes ayant porté le même prénom

Bertille
Moniale à Jouarre puis abbesse de Chelles (✝ v. 705)
Bertille de Maroeuil
Veuve, recluse à Maroeuil, au diocèse d'Arras. (✝ v. 687)
Bertille de Thuringe
Epouse de Walbert du Hainaut (✝ v. 660)
Marie-Bertille
religieuse de la Congrégation des Soeurs maîtresses de Sainte Dorothée (✝ 1922)

 

Eglise Catholique en France
Eglise Catholique en France

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager