Sainte Anthuse

moniale à Constantinople (✝ 811)

ou Anthouse.
Fille de l'empereur byzantin Constantin Copronyme, elle vivait au palais, mais plus souvent avec les pauvres et les malades, quittant alors ses habits somptueux pour être plus proche de leurs misères. Finalement elle renonça au monde et fut tonsurée moniale par saint Taraise, le patriarche de Constantinople, au monastère de la Concorde où elle fut désormais un modèle d'humilité pour toutes ses compagnes.
Après avoir été tourmentée pour le culte des Saintes Images, sous l'empereur Constantin Copronyme, elle put rentrer dans son monastère et y terminer ses jours en paix.
Au martyrologe romain au 18 avril: À Constantinople, en 811, sainte Anthuse, vierge. Fille de l'empereur Constantin Copronyme, elle apporta tous ses soins à aider les pauvres, à racheter les esclaves, à réparer les églises, à construire des monastères, et reçut elle-même, des mains de l'évêque saint Taraise, le voile des vierges.

Martyrologe romain

 

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager