Sainte Procule

martyre du diocèse de Moulins (XIe siècle)

Elle était la fille unique d'une famille de la noblesse du Rouergue. Ses parents profondément chrétiens n'en avaient pas moins des espérances mondaines et, sûrs de l'obéissance de leur fille, ils lui cherchèrent un époux digne du rang, de la fortune et de la beauté de la future épouse. Procule refusa tout net de se plier. Des semaines passèrent et nul n'en parlait plus. Mais les parents avaient conçu un stratagème. Ils fixèrent l'époque des noces et un beau jour sainte Procule vit arriver, Géraud, son "fiancé" en brillante escorte. Les invités étaient également de la fête. Procule se déguisa en pauvresse, prit la fuite et disparut. Tout un chacun attendit vainement et comprit la chose à la vue des appartements vides. Après bien des recherches, Géraud la retrouva et, dans sa colère, la décapita. L'histoire est belle, même si elle est améliorée dans les récits touchants dans lesquels le Rouergue, l'Auvergne et le Bourbonnais ont rivalisé d'imagination.
A lire: sainte Procule et chapiteaux - Sainte patronne de Gannat - diocèse de Moulins - et sur le blog de la maison diocésaine Saint-Paul.
- Institution Sainte Procule à Gannat
Un internaute nous signale que la légende dit aussi que la Sainte, qui s'était donnée à Dieu, d'où son refus de mariage, s'est relevée après sa décollation et a suivi un chemin comportant neuf stations...

Dictons

Avec Sainte-Procule, Arrive la canicule.

 

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager