Saint Philosophe

(IIIe siècle)

Saint Jérôme nous conte le martyre de ce jeune homme. L'un des magistrats païens d'Alexandrie inventa une manière douce d'obtenir l'abandon de la foi chrétienne qu'il estimait aussi efficace que les supplices. Il était tout jeune homme. Il fut attaché nu sur un lit moelleux, dans la douceur d'un jardin. On fit venir vers lui une prostituée fort belle qui, par ses embrassements lascifs, voulait inciter le martyr au plaisir. Philosophe pour vaincre l'élan qu'il sentait monter en sa chair, se mordit la langue si fort qu'il se la coupa et la cracha au visage de cette femme qui s'enfuit effrayée. C'est ainsi que notre saint rendit témoignage à la Passion de Jésus-Christ. Il n'eut plus qu'à offrir sa nuque au glaive des persécuteurs.

Dates de Fête

1 mai, Fête Locale

 

Eglise Catholique en France
Eglise Catholique en France

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager