Saint Girons

moine martyr (5ème s.)

Honoré de tous temps dans le diocèse d'Aire et Dax. Plusieurs localités témoignent de l'existence de son culte mais ne nous apprennent rien de sa vie: Saint Girons d'Aiguevives-33020 - Saint Girons-64300.
- "Girons fut le compagnon de saint Sévère. Moine avec lui, il contribua au rayonnement des monastères qui florissaient en Syrie. Après un passage à Rome où le Souverain Pontife lui conféra les ordres sacrés, il fut envoyé en Gaule et vint à Toulouse, muni de reliques de saint Saturnin.
Dans toute la Gascogne, il prêcha la Parole divine, opérant de nombreux miracles, détruisant les temples païens et construisant des églises... À Toulouse, il apprit le martyre de Sévère, athlète du Christ, dans la ville de Camp-de-César où il se rendit. Il y avait là une cruelle persécution contre les chrétiens mais il rendit les honneurs funèbres à Sévère. Bientôt, frappé lui-même d'une blessure mortelle, il survécût trente jours. Ainsi pour la défense de la foi du Christ, il consomma glorieusement son martyre la veille des nones de mai, dans le diocèse d'Adour.
Le souvenir de Girons se perpétua dans la Chalosse et le Couserans. Sur le tombeau du saint, on édifia un monastère qui devient par la suite collégiale. Les Pontifes romains dotèrent ce lieu saint d'indulgences et de privilèges, tant saint Girons y était vénéré. Les reliques ont été transférées dans la ville qui désormais porte le même nom."
(saints du diocèse de Pamiers)
- Saint Girons, apôtre d'Hagetmau au IVe siècle, s'établit au pays, venant d'Afrique, par Jérusalem et Rome. Il fut martyrisé et décapité par les Vandales vers 409... (Diocèse d'Aire et Dax - saints et martyrs landais - l'Église dans les Landes)
Site officiel de la ville de Saint-Girons 09200

Dates de Fête

4 mai, Fête Locale

 

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager