Saint Albert de Jérusalem

Confesseur évêque et martyr (✝ 1214)

Albert Avogrado est né en Émilie (Italie) et se fera poignarder en Terre Sainte.
Quand le royaume franc de Jérusalem s'effondra en 1187, soixante mille chrétiens durent se réfugier à Saint-Jean d'Acre qui, grâce aux Chevaliers de Saint-Jean, résista aux Sarrasins jusqu'en 1192. Quelques années plus tard, le Pape Innocent III envoya l'un de ses meilleurs diplomates, Albert Avogrado, espérant que le sultan d'Égypte lui rendrait la Ville Sainte. Saint Albert échoua et un chevalier de Saint-Jean le poignarda en pleine église. Auparavant, il avait eu le temps de préparer une Règle pour les Carmes et les Carmélites dont il avait étudié le genre de vie qu'ils menaient au Mont-Carmel. Ces règles furent approuvées par Rome après sa mort et elles figurent toujours en tête des constitutions carmélitaines.
Entré jeune dans une congrégation de Chanoines réguliers, il en fut élu prieur. Ce qui ne dura que trois ans, jusqu'à sa nomination comme évêque de Verceil en Italie. Il gouverna cette Église pendant vingt années, instruisant son peuple, aidant à la réforme de son clergé, ornant son diocèse d'édifices religieux tout en le débarrassant des dettes de son prédécesseur. Sa prudence, son habileté, sa pénétration d'esprit le firent choisir comme médiateur entre le pape et l'empereur Frédéric Barberousse. Le pape Innocent III le transféra en 1204 au siège patriarcal latin de Jérusalem avec le titre de légat apostolique en Palestine pour quatre ans. Les ermites du Mont-Carmel lui demandèrent une Règle écrite, ce qu'il fit en 1209 de telle sorte qu'il peut être considéré comme étant à l'origine de l'Ordre des Carmes.
Sa fête commença à être célébrée par les Carmes en 1504 et fut fixée au 8 Avril. Abandonnée en 1574, elle fut reprise en 1609. Actuellement on la commémore le 17 Septembre.
- site du
Carmel en France
- site des Grands Carmes de France
Au 14 septembre au martyrologe romain: À Saint-Jean d'Acre en Palestine, en 1215, le trépas de saint Albert, évêque. Transféré du siège de Verceil à l'Église de Jérusalem, il donna une règle de vie aux ermites du Mont-Carmel et, alors qu'il célébrait la fête de la sainte Croix, il fut assassiné à coups de couteau par un prélat qu'il avait déposé pour inconduite.

Martyrologe romain

Saints ou Saintes ayant porté le même prénom

Albert
évêque (✝ v. 800)
Albert (Adam Chmielowski)
religieux (✝ 1916)
Albert de Bergame ou de Villa d'Ogna
tertiaire dominicain (✝ 1279)
Albert de Cessima
abbé (✝ v. 1073)
Albert de Chiatina
prêtre à Colle di Val d'Elsa en Italie (✝ 1202)
Albert de Gambron
(7ème s.)
Albert de Haigerloch
(✝ 1311)
Albert de Lodi
(✝ 1179)
Albert de Louvain
Evêque de Liège et Martyr (✝ 1192)
Albert de Messine
Provincial des Carmes pour la Sicile (✝ 1307)
Albert de Montecorvino
évêque de Montecorvino (✝ 1127)
Albert de Trente
(✝ 1181)
Albert le Grand
Frère prêcheur, évêque de Ratisbonne, docteur de l'Église (✝ 1280)

 

Eglise Catholique en France
Eglise Catholique en France

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager