Saint Ludolphe

évêque de Ratzbourg et martyr (✝ 1250)

Religieux de l'Ordre des Prémontrés, il devint évêque de Ratzebourg en Allemagne. Il fut grandement persécuté par le duc Albert de Saxe.
Chanoine prémontré à l'église cathédrale de Ratzebourg, Ludolphe y remplit un certain temps l'office de camérier-proviseur. En 1236, on l'élut évêque du diocèse de Ratzebourg. Il vivait avec ses frères prémontrés dans le cloître de la cathédrale où l'on observait une discipline si rigoureuse que la canonie reçut de surnom de carcer ordinis !
En bon pasteur, il consacra tout son ministère au service de son église, se dévouant à la prédication et aux visites pastorales. Le pape lui confia plusieurs missions politiques. Ses démêlés avec l'autorité civile - maladie de l'époque - éprouvèrent durement son épiscopat. Il dut lutter pour maintenir les droits et la liberté de
l'Église. Il s'opposa fermement au duc Albert de Saxe-Lauenburg qui s'était arrogé la propriété des domaines appartenant à la cathédrale, ne cédant ni à ses insultes, ni à ses menaces. Le duc emprisonna même Ludolphe et lui fit endurer les pires tourments. Conscient de l'impopularité de cette barbarie, le duc résolut de relâcher Ludolphe, qui se réfugia alors chez le duc Jean de Mecklenburg où les franciscains de Wismar l'accueil­lirent. Il y mourut peu de jours plus tard, le 29 mars 1250.
Aussitôt après sa mort, ceux qui vénéraient son tombeau dans la cathédrale de Ratzebourg obtinrent de nombreuses faveurs. Saint Ludolphe est honoré comme martyr pour la liberté de l'Église. Le pape Benoît XIII reconnut son culte le 20 mars/12 avril 1728. Son crâne fut conservé dans l'abbaye des sœurs prémontrées de Meer dès le XVIIe siècle. Après la sécularisation, il revint en aux mains du dernier abbé de Hamborn, Karl Adalbert van Beyer, qui le légua avant 1842 à l'abbaye d'Averbode récemment restaurée. Il fut donné à l'abbaye de Hamborn le 30 août 1970. Parce que Ratzebourg se trouve dans le diocèse de Hambourg, fondé en 1995, les trois saints évêques Evermode, Isfried et Ludolphe ont été transférés du calendrier du diocèse d'Osnabrück à celui de l'archevêché de Hambourg.
Vie des Saints et Bienheureux - Postulator Generalis Ordinis Praemonstratensis
Il soutint une longue lutte pour la liberté de son Église contre les prétentions du duc Albert, qui le fit jeter dans un cachot infect. Il eut le corps si épuisé par les mauvais traitements subis qu'à peine remis en liberté il quitta ce monde à Wismar en Saxe.

Martyrologe romain

Prénoms

Ludolphe

 

Données Protégées - Reproduction Interdite