Saint Isfrid

évêque de Ratzbourg (✝ 1204)

Saint Isfrid était prévot de l'abbaye de Jéricho au diocèse d'Havelberg lorsque les Prémontrés de Ratzbourg l'élurent évêque de ce diocèse... Saint Isfrid mourut le 15 juin 1204 et fut enseveli par ses frères dans le même tombeau que saint Evermode dont il avait été le premier successeur et qu'il imita dans sa sainteté.
(Prémontrés histoire et spiritualité par Bernard Ardura page 135-6)
Isfried naquit aux environs de l'an 1115 et devint chanoine de l'abbaye de Cappenberg. En 1159 il devint prévôt de Jerichow dans le diocèse d'Havelberg. Il construisit l'église canoniale aujourd'hui renommée pour son style roman. A la demande de Henri le Lion, duc de Bavière et de Saxe, des Prémontrés de l'abbaye Saint-Marie de Magdebourg avaient mis en œuvre une politique de christianisation des Polabes païens. Grâce à l'intervention du duc Henri, Isfried fut promu évêque de Ratzebourg, pour succéder à saint Evermode, en 1178. Son activité pastorale fut remarquable, notamment dans le domaine de la réorganisation paroissiale du diocèse et dans son apostolat missionnaire auprès des Obodrides et des Polabes. Il poursuivit aussi la construction de la cathédrale commencée sous Evermode et créa de nombreuses paroisses. Dans le conflit opposant le parti impérial des Gibelins contre le parti Guelfe du Pape, il choisit malgré toutes les menaces et les reproches, le camp perdant du duc Henry de Saxe et de Bavière, auquel il avait promis une inaltérable fidélité. Il resta jusqu'au bout le confesseur et le directeur spirituel de Henry le Lion, qu'il administra d'ailleurs dans sa dernière maladie en 1195. Il fut en outre le défenseur des droits de son peuple face aux intrigues de l'empereur Frédéric et de son vassal, Bernard d'Anhalt. Isfried se rendit également à l'abbaye de Floreffe détruite par un incendie. A cette occasion, il consacra, en 1190, l'église de Postel dépendant de l'abbaye de Floreffe.
Entouré tout au long de son existence et après sa mort par un halo de miracles, il se révéla être une véritable lumière à une époque de ténèbres. Il mourut quasi nonagénaire le 15 juin 1204 et fut enseveli à côté de son prédécesseur Evermode. La renommée de sa sainteté se répandit rapidement. Le pape Benoît XIII confirma son culte le 20 mars/12 avril 1728.
Parce que Ratzebourg se trouve dans le diocèse de Hambourg, fondé en 1995, les trois saints évêques Evermode, Isfried et Ludolphe ont été transférés du calendrier du diocèse d'Osnabrück à celui de l'archevêché de Hambourg.
Vie des Saints et Bienheureux - Postulator Generalis Ordinis Praemonstratensis
À Raceburg en Germanie, l'an 1204, saint Isfrid, évêque. Tout en conservant la manière de vivre des chanoines prémontrés, il se donna à l'évangélisation des Vendes.

Martyrologe romain

Dates de Fête

15 juin

 

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager