Saint Basile d'Ancyre

prêtre et martyr (✝ 362)

Prêtre d'Ancyre (actuellement Ankara), il est arrêté sous l'empereur Julien l'Apostat qui prétendait rétablir le paganisme dans son empire. Un long procès s'en suivit. Au milieu des tortures, Basile loue le Seigneur et refuse de sacrifier à la déesse Hécate. Il en donne le remords à ceux qui avant lui avaient renié le Christ pour sauver leur vie. L'empereur Julien l'interroge en personne; Basile lui reproche son apostasie. On ordonne qu'il soit découpé en lanières. Saint Basile en jette une à la figure de l'empereur. Il est alors totalement écorché vif et meurt de ses blessures.
À Ancyre, également en Galatie, l'an 362, saint Basile, prêtre et martyr. Tant que l'empereur Constance fut au pouvoir, il résista aux ariens avec la plus grande force, mais, à l'avènement de l'empereur Julien, il pria publiquement pour qu'aucun chrétien ne défaille dans sa foi. Cela lui valut d'être conduit devant le proconsul de la province, et de subir de nombreux tourments qui consommèrent son martyre.

Martyrologe romain

Prénoms

Basile

Saints ou Saintes ayant porté le même prénom

Basile
fol en Christ (✝ 1552)
Basile
évêque de Parion dans l'Hellespont (✝ 735)
Basile
(✝ 1600)
Basile d'Ostrog
(✝ 1671)
Basile de Nicomédie
évêque d'Amasée (✝ v. 322)
Basile de Riazan
(✝ 1295)
Basile et ses compagnons martyrs
apôtres de la Crimée (IVe siècle)
Basile l'Ancien
et sainte Emmélie, parents d'une étonnante famille de saints (✝ 349)
Basile le Grand
moine, évêque de Césarée de Cappadoce, docteur de l'Église (✝ 379)
Basile le Jeune
Ermite en Bithynie (✝ 952)
Basile Moreau
fondateur de la famille religieuse de Sainte-Croix (✝ 1873)
Basile Velyckovsky
évêque de l'Église grecque-catholique d'Ukraine et martyr (✝ 1973)
Procope le Décapolite et Basile
moines à Constantinople (✝ 741)
Vladimir de Kiev
Grand Prince de Kiev (✝ 1015)

 

Eglise Catholique en France
Eglise Catholique en France

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager