Saint Lazare le Thaumaturge

Ermite au mont Galision, près d'Éphèse (✝ 1054)

Né dans une famille très chrétienne qui le fit initier aux Saintes Écritures par un prêtre de la région, il se donna à la contemplation et à l'ascèse dès qu'il le pût. Puis il se rendit en Terre Sainte et se retira au monastère de Saint Sabas. De retour à Éphèse au bout de quelques années, le métropolite dut lui demander de modérer sa vie ascétique tant était grand son désir d'imiter pleinement la Passion du Seigneur. "Il renonça à cette mortification excessive peu favorable à l'édification de l'homme intérieur." Ce qui ne l'empêcha pas de passer de longues heures sur une colonne, perché entre ciel et terre. Il reçut le don de la claivoyance et de prophétie.
Sur le mont Galision près d'Éphèse en Asie, l'an 1054, saint Lazare, stylite. Il vécut en divers lieux sur une colonne pendant bien des années, chargé même de chaînes de fer, se contentant de pain et d'eau, dans un genre de vie très rigoureux qui attira un très grand nombre de fidèles.

Martyrologe romain

Prénoms

Lazare

Saints ou Saintes ayant porté le même prénom

Devasahayam (Lazare) Pillai
martyr indien (✝ 1752)
Lazare
Disciple du Christ, frère de Marthe et Marie de Béthanie (1er s.)
Lazare
(✝ 1391)
Lazare de Kyoto
(✝ 1637)
Lazare de Serbie
(✝ 1389)
Lazare l'Iconographe
moine en Arménie (✝ v. 867)
Lazare le Bulgare
Martyr (✝ 1802)

 

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager