Saint Célerin

Diacre de Carthage (✝ 280)

confesseur de la foi.
Incarcéré à Rome, il endura la faim et la soif, totalement privé de boisson et de nourriture pendant dix-neuf jours. Relâché ensuite, il retourna à Carthage où il fut ordonné diacre par saint Cyprien.
Des internautes nous signalent:
- il y a deux lieux en France qui portent ce nom: 72110 Saint Célerin dans la Sarthe à 25 km au Nord Est du Mans et une chapelle Saint Célerin à 14260 Roucamps dans le Calvados. Il y a peut-être confusion avec saint Céneré, moine ermite du Pays manceau.
- il y a une statue de ce saint dans l'église de Saint-Senier-de-Beuvron 50240.
À Carthage, en 280, saint Célerin, lecteur et martyr. Détenu en prison, subissant les entraves, les fers et divers tourments, il fut un confesseur invincible du Christ, frayant aux autres le chemin de la victoire et suivant les traces de son aïeule Célerine, couronnée déjà du martyre, de Laurent, son oncle paternel et d'Ignace, son oncle maternel, qui autrefois furent dans les camps de l'armée puis, devenus vrais soldats de Dieu, méritèrent par leur glorieuse passion les palmes et les couronnes du Seigneur.

Martyrologe romain

 

Données Protégées - Reproduction Interdite