Bienheureuse Louise Albertoni

Jeune veuve (✝ 1530)

Elle passa toute sa vie à Rome. Elle fut une bonne épouse et une bonne mère de famille qui voulait plaire à son mari et voulait en même temps être attentive en tout pour plaire à Dieu. A trente trois ans, elle eut la douleur de perdre le mari qu'elle aimait tant et elle prit l'habit du Tiers-Ordre de saint François, menant alors une vie ascétique et assidue à la prière, s'en allant pèleriner dans les basiliques romaines. Elle ne conservait plus pour elle que le strict nécessaire et donnait tout aux pauvres. On disait que jamais un pauvre ne s'éloignait d'elle en emportant un refus.
Culte confirmé par le pape Clément X en 1671.
À Rome, en 1533, la bienheureuse Louise Albertoni. Elle éleva très chrétiennement ses trois filles et, après la mort de son mari, elle prit l'habit du Tiers-Ordre franciscain, secourut abondamment les pauvres et, de riche qu'elle était, devint elle-même très pauvre.

Martyrologe romain

Prénoms

Louise

Saints ou Saintes ayant porté le même prénom

Louise de Marillac
Fondatrice des filles de la Charité (✝ 1660)
Louise de Savoie
Clarisse, nièce de Louis XI (✝ 1503)
Louise-Thérèse Montaignac de Chauvance
fondatrice de la Pieuse Union des Oblates du Sacré-Coeur de Jésus (✝ 1885)

 

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager