Bienheureuse Louise de Savoie

Clarisse, nièce de Louis XI (✝ 1503)

Épouse contre son gré d'Hugues III de Chalon-Arlay, elle fut une épouse plaisante à son mari. Vitrail de l'église de Nozeroy - La Bienheureuse Louise de Savoie visite les malades Veuve à vingt-sept ans, elle quitta les embarras du monde pour entrer dans la vie religieuse au monastère franciscain d'Orbe en Suisse où elle fut la plus humble des religieuses et la plus fidèle à l'esprit de saint François.
Illustration: Vitrail de l'église de Nozeroy - La Bienheureuse Louise de Savoie visite les malades
"Fille du bienheureux Amédée IX, duc de Savoie, et de Yolande de France, soeur de Louis XI, elle naît en 1462. A 17 ans, elle épouse Hugues de Chalon, et vit avec lui au château de Nozeroy, où rayonnent sa piété, sa charité pour les pauvres et les malades. Veuve en 1490, elle entre chez les Clarisses d'Orbe, l'un des couvents fondés par sainte Colette, où se trouve déjà la soeur de son mari. Elle y meurt le 24 juillet 1503, son corps est rapporté à Nozeroy en 1531 par suite de la Réforme protestante, et son culte est approuvé en 1839 par Grégoire XVI." (extrait du Propre du diocèse de Saint-Claude)
À Orbe, dans la canton de Vaux en Suisse, l'an 1503, la bienheureuse Louise de Savoie, religieuse. Fille du bienheureux Amédée IX, duc de Savoie, elle épousa Hugues de Chalon et, devenue veuve, elle fit profession religieuse selon la Règle de Sainte Claire réformée par sainte Colette, et vécut dans l'humilité et la fidélité.

Martyrologe romain

Prénoms

Louise
Loyse

Saints ou Saintes ayant porté le même prénom

Louise Albertoni
Jeune veuve (✝ 1530)
Louise de Marillac
Fondatrice des filles de la Charité (✝ 1660)
Louise-Thérèse Montaignac de Chauvance
fondatrice de la Pieuse Union des Oblates du Sacré-Coeur de Jésus (✝ 1885)

 

Eglise Catholique en France
Eglise Catholique en France

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager