Bienheureux Godefroi

Comte de Kappenberg en Bavière (✝ 1127)

Il entra dans l'Ordre des Prémontrés et vint en France par décision de saint Norbert leur fondateur. Il meurt à l'âge de trente ans, laissant dans la mémoire de tous ceux qui le rencontrèrent le souvenir d'un moine pauvre et obéissant.
Fils de Godfried, comte de Cappenberg et de Béatrix de Schweinfurt, il se maria à Jutta, fille du comte d'Arnsberg. Dans un démêlé entre l'évêque de Münster et l'Empereur, il choisit le parti de l'évêque. Il souhaita alors se retirer de cette querelle guerrière et transformer son château en monastère. En 1121, en effet, avec son frère Otton, il avait rencontré saint Norbert qui l'avait impressionné. Sa femme et son frère Otton s'opposèrent d'abord à cette entreprise. Mais la résistance la plus forte venait de son beau-père, le comte d'Arnsberg. A la diète d'Utrecht, le comte Frédéric de Souabe se rallia à Godefroid. Le 31 mai 1122, le château de Cappenberg fut donné à Norbert et l'évêque de Münster consacra le monastère le 15 août de cette même année. Les deux frères ne purent entrer dans l'Ordre qu'en 1124. Il y avait encore des droits à défendre et Godefroid devait obtenir l'accord de son épouse Jutta. Cependant, elle aussi entra dans le Niederkloster de Cappenberg. Godefroid demeura d'abord à Cappenberg où il construisit un hôpital pour les pauvres et, dans un esprit de très grande humilité, s'adonna au service des plus humbles.
En 1125, Norbert appela les deux frères à Prémontré. Obéissant à leur maître, ils y allèrent et furent ordonnés acolytes. Nommé archevêque de Magdebourg, Norbert demanda à Godefroid de le rejoindre en 1126. Ce fut pour lui une grande épreuve: il ne s'acclimata pas à la vie du palais épiscopal et sa santé déclina. La même année, il se rendit à Ilben­stadt, avec la bénédiction de Norbert, mais il y mourut le 13 janvier 1127, quelques jours après son arrivée. Il avait à peine 30 ans. Homme pacifique, Godefroid avait exprimé le désir du martyre lors des difficultés avec son beau-père.
En 1148, ses reliques furent partagées entre Ilbenstadt et Cappenberg. En 1614, le pape Paul V autorisa son culte à Cappenberg, et le 22 janvier/8 mars 1728, Benoît XIII l'étendit à tout l'Ordre. Après la triste période qui suivit la sécularisation, Emmanuel von Ketteler, évêque de Mayence, encouragea de nouveau en 1862 la vénération du bienheureux Godefroid.
Vie des Saints et Bienheureux - Postulator Generalis Ordinis Praemonstratensis
Au monastère d'Ilbenstadt en Germanie, l'an 1127, saint Godefroid, Comte de Cappenberg, il voulut transformer son château en monastère, contre le gré des siens, et après avoir reçu de saint Norbert l'habit canonial, s'adonna avec ardeur au soin des pauvres et des malades.

Martyrologe romain

Prénoms fêtés

Godefroy

Mais aussi les

Geoffrey
Jaufret

 

Eglise Catholique en France
Eglise Catholique en France

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager