Le Saviez-vous ?
L'équipe de Nominis reçoit chaque jour une dizaine de demandes de renseignements ou suggestions de modifications !
A découvrir

WebTV CEF

Eglise et bioéthique

Saint Odilon de Cluny

Cinquième abbé de Cluny (✝ 1049)

L'Ordre des bénédictins en France unit la mémoire de saint Odilon à la fête de saint Maïeul. Il succéda en effet à saint Maïeul comme abbé de Cluny pendant cinquante-cinq ans en un temps où l'influence de cette abbaye s'étendait sur l'Europe entière. Austère pour lui-même, il était d'une grande bonté et d'une grande indulgence pour ses moines. Artisan de paix, il unit ses efforts à ceux de Richard de Saint-Vanne pour mettre en oeuvre la "trêve de Dieu" qui interdisait tout acte de guerre et de brigandage du mercredi soir au lundi matin. L'Église lui doit aussi la commémoration des fidèles défunts, c'est lui qui introduisit la liturgie de l'intercession pour les morts, le 2 novembre. Il est fêté le 31 décembre, au jour de sa naissance au ciel en 1049.
Odilon de Mercoeur, diocèse de Saint-FlourNé en 962 à Saint-Cirgues, Odilon, paralysé dans son enfance, doit sa guérison à une intervention de la Sainte Vierge. Éduqué à Brioude, il y rencontre l'abbé de Cluny Mayeul en 990. Il décide de le suivre. Il participe ainsi à la grande aventure de réforme clunisienne. Cette réforme est un retour strict à la règle de Saint Benoît: rigueur morale, respect des voeux de pauvreté, d'obéissance et de chasteté, primauté de la vie liturgique et contemplative. En 994, Odilon est élu abbé de Cluny, il le restera jusqu'en 1049. Doué d'une volonté de fer c'est un remarquable organisateur. Avec lui, Cluny prend une dimension exceptionnelle.
Il meurt le 1er janvier 1049. Reconnu immédiatement comme saint, il est fêté le 4 janvier. (Saints du diocèse du Puy-en-Velay)
...Célèbre pour son inlassable charité, c'est lui qui instaura la Commémoration de tous les fidèles défunts le 2 novembre. Il prit également une part importante à l'établissement de la trêve de Dieu. St Odilon est sanflorain d'adoption car il érigea le prieuré bénédictin de St-Flour, bâtit l'église, entoura la cité de remparts et construit un pont sur la rivière du Lander... (diocèse de Saint-Flour, illustration)
"Le moine qui succéda à Saint Mayeul (910-994) à la tête de l'abbaye de Cluny est le promoteur de la 'Paix de Dieu' et de la fête des défunts, le 2 novembre." (Saint Odilon de Mercoeur 961 - 1049 - Église catholique en France)
"Ô Croix mon refuge, ô Croix mon chemin et ma force, ô Croix étendard imprenable, ô Croix arme invincible. La Croix repousse tout mal, la Croix met les ténèbres en fuite; par cette Croix je parcourrai le chemin qui mène à Dieu." (Invocation à la Croix par Saint Odilon - Église catholique en France)
"...Dans le triomphe de ce jour, Et dans sa joie, célébrons Dieu..." (Hymne pour la fête de l'Assomption par Saint Odilon - Église catholique en France)

Au martyrologe romain, au 1er janvier, on note: à Souvigny en Bourbonnais, en 1049, le trépas de saint Odilon, abbé de Cluny. Sévère pour soi mais doux et miséricordieux pour les autres, il institua la trêve de Dieu entre les belligérants et, en temps de famine, mit tout en oeuvre pour soulager les affligés, enfin, il institua le premier en ses monastères la commémoraison de tous les fidèles défunts, le lendemain de la fête de Tous les Saints.

Martyrologe romain

 

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager