Saint Alphonse Rodriguez

Jésuite à Palma de Majorque (✝ 1617)

Comme il ignorait le latin, il ne fut que frère-coadjuteur et pendant plus de trente ans, simple frère portier. Il accomplissait cette tâche avec sourire et amabilité malgré les injures de certains importuns. Il sut obéir jusqu'à l'extrême abandon de sa volonté et ses supérieurs l'éprouvèrent souvent lui demandant des choses parfois impossibles auxquelles il se pliait avec humilité.
À Palma de Majorque, en 1617, saint Alphonse Rodriguez. Ayant perdu son épouse, ses enfants et toute sa fortune, il fut accepté comme religieux dans la Compagnie de Jésus et s'acquitta pendant de nombreuses années de la fonction de portier au Collège de la ville avec une humilité, une obéissance et une constance admirables comme une forme de mortification.

Martyrologe romain

Prénoms fêtés

Alphonse

Saints ou Saintes ayant porté le même prénom

Alfonso Navarrete, Ferdinando de Ayala, Leo Tanaka
martyrs décapités au Japon (✝ 1617)
Alphonse de Rojas
Franciscain (✝ 1617)
Alphonse Leziniana
Dominicain Espagnol (✝ 1745)
Alphonse Rodriguez
martyr au Paraguay (✝ 1628)
Alphonse Turibe de Mogrovejo
Archevêque de Lima (✝ 1606)
Alphonse-Marie de Liguori
Docteur de l'Église (✝ 1787)
Christin, Alphonse, Pierre, Marie-Carmen...
Seize martyrs de la guerre civile espagnole (✝ 1936)
Ildefonse de Tolède
Evêque de Tolède (✝ 669)
Sauveur, François, Alphonse, Michel
martyrs de la guerre civile en Espagne (✝ 1936)

 

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager