Saint Chromace d'Aquilée

Evêque d'Aquilée (✝ v. 407)

Evêque d'Aquilée, ou Ravenne, il développa autour de lui une vie cléricale communautaire. Il écrivit plusieurs ouvrages de spiritualité qui font de lui un "Père de l'Eglise" et saint Jérôme, admiratif, lui dédia la traduction de plusieurs livres bibliques où il l'appelle "le plus saint et le plus docte des évêques."
De saint Chromace, on possède encore une quarantaine d'homélies et une soixantaine d'écrits consacrés en partie au commentaire de l'Evangile de Matthieu.
"Vous êtes la lumière du monde" Des Homélies sur l'Évangile de Matthieu, de saint Chromace, évêque d'Aquilée (Tract. 5, 1.3-4 ; CCL 9, 405-407)
Le 5 décembre 2007, durant l'audience générale, Benoît XVI a tracé un portrait de saint Chromace, un célèbre évêque d'Aquilea (Italie) du IVe siècle, qui eut à cœur de lutter contre les derniers foyers de l'arianisme.
"Saint Chromace a exercé son ministère dans l'antique Église d'Aquilée, sur l'Adriatique, qui connut son 'âge d'or' à l'époque où elle fut le siège d'un synode, en 381. C'est dans cette ville qu'il était né vers 345. Il reçut tout d'abord la foi dans sa famille et, vers 388, il devint Évêque d'Aquilée. Il reçut l'ordination épiscopale de saint Ambroise et il se consacra avec courage et énergie à un ministère important dans l'immensité du territoire qui lui était confié. Il fut l'un des Évêques les plus connus et les plus estimés de son temps. Il est sans doute mort en exil, à Grado, en 407, la même année que saint Jean Chrysostome.
Chromace voulut d'abord se mettre à l'écoute de la Parole de Dieu pour être capable de l'annoncer. Dans son enseignement, il part toujours de la Parole de Dieu et il y revient sans cesse. Plusieurs thèmes lui sont chers: avant tout le mystère trinitaire, dont il contemple la révélation tout au long de l'histoire du salut, puis l'Esprit Saint, et enfin il revient avec insistance sur le mystère du Christ, soulignant que le Sauveur a assumé intégralement la nature humaine pour lui faire le don de sa divinité. Pasteur zélé, son langage était frais, coloré et incisif, ayant recours à des images facilement compréhensibles par ses auditeurs."
Copyright 2007 - Libreria Editrice Vaticana
À Aquilée en Vénétie, vers 407, saint Chromace, évêque. Véritable artisan de paix, il procura des ressources pour les monastères détruits par Alaric, roi des Visigoths, et pour les populations dévastées et, excellent interprète des mystères de la parole de Dieu, il éleva les esprits vers les réalités d'en-haut.

Martyrologe romain

 

Données Protégées - Reproduction Interdite