Saint Castor d'Apt

Evêque d'Apt (✝ 420)

Né à Nîmes, fondateur de l'abbaye de Mananque puis évêque de l'ancien siège épiscopal d'Apt, actuellement au diocèse d'Avignon. Il fut d'abord avocat et, marié avec une femme très religieuse, il mena, avec elle, une vie toute monastique. Puis il choisit la Règle monastique de saint Jean Cassien pour le monastère dont il était devenu abbé. Il accepta à contrecoeur l'épiscopat et il gouverna, en des temps difficile, son troupeau.
Castor, d'origine nîmoise, fut d'abord avocat. Ayant renoncé, avec son épouse, à l'état du mariage, il embrassa la vie monastique. Pour mieux connaître cette vie, il pria Jean Cassien, abbé de Saint Victor de Marseille, de rédiger ses conférences sur les institutions monastiques.
Les habitants d'Apt, privés d'évêque, le choisirent malgré lui pour être le leur. Il fut la providence des malheureux et le défenseur de la cité. Il mourut vers 420. (source: Les Saints du diocèse de Nîmes)
Frère de saint Léonce, évêque de Fréjus, Castor naquit à Nîmes, dans la seconde moitié du IVe siècle... Il mourut vers 420 et ses reliques sont encore conservées dans la cathédrale d'Apt dont il est l'un des patrons.
(Castor d'Apt - diocèse d'Avignon)
À Apt en Provence, vers 420, saint Castor, évêque. Désireux de faire connaître la vie monastique aux frères d'un tout nouveau monastère, il demanda à saint Jean Cassien de lui donner, après les Institutions cénobitiques, les plus célèbres Conférences des Pères du désert d'Égypte.

Martyrologe romain

Prénoms fêtés

Castor

Saints ou Saintes ayant porté le même prénom

Castor
Patron de la ville rhénane de Coblence (4ème s.)
Castor
martyr en Turquie (date ?)

 

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager