Saint Corneille

Pape (21 ème) de 251 à 253 et martyr (✝ 253)

Son pontificat fut marqué par la querelle de la réintégration des "lapsi", chrétiens qui n'avaient pas eu le courage du martyre et avaient renié leur foi. Saint Corneille, soutenu par saint Cyprien, les acceptait dans la pénitence. Novatien, élu antipape, leur refusait le pardon. Le schisme se répandit en Italie, en Gaule et même en Orient. Saint Cyprien écrivit alors son traité "Sur l'unité de l'Église", où il rappelle le rôle fondamental du Siège des apôtres Pierre et Paul d'où procède l'unité des évêques. Le schisme se réduisit sans totalement disparaître quand arriva une nouvelle persécution. Saint Corneille fut arrêté et exilé à Civitavecchia où il mourut.
À Rome, sur la voie Appienne, dans la crypte de Lucine au cimetière de Calliste, en 253, la mise au tombeau de saint Corneille, pape et martyr, qui s'opposa avec force au schisme de Novatien, reçut avec une grande charité dans la communion de l'Église un grand nombre de ceux qui avaient failli dans la persécution; enfin chassé de Rome par l'empereur Gallus et envoyé à Cemtucellae [Civitavecchia], il souffrit, dit saint Cyprien, tout ce qu'il est possible de souffrir. Sa mémoire sera célébrée après-demain.

Martyrologe romain

Prénoms fêtés

Corneille

Saints ou Saintes ayant porté le même prénom

Corneille
(✝ 1537)
Corneille de Pereyaslav
(✝ 1693)
Corneille et Bassien
Martyrs (✝ 1570)
Corneille et Cyprien
Mémoire liturgique (3ème s.)
Corneille le Centurion
Centurion romain (1er s.)
Jean Corneille, Thomas, Jean et Patrick
martyrs à Dorchester en Angleterre (✝ 1594)

 

Eglise Catholique en France
Eglise Catholique en France

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager