Saint Materne

Evêque de Tongres et de Cologne (4ème s.)

ou Maternus.
Les Églises de Tongres, de Trèves et de Cologne le tiennent pour leur fondateur.
Selon une pieuse et imaginative tradition, il aurait été le fils ressuscité de la veuve de Naïm, envoyé par saint Pierre pour évangéliser les contrées du Nord. Il tomba gravement malade et mourut. Saint Pierre le ressuscita une seconde fois. La légende dit encore bien d'autres choses merveilleuses.
Les documents historiques disent laconiquement: "Materne, le savant évêque de Cologne, prit une part active au concile de Rome en 313 et à celui d'Arles l'année suivante". Il avait la confiance de l'empereur Constantin. Il est mort à Trèves, au plus tard en 344.
À Cologne en Germanie, après 314, saint Materne, évêque, qui convertit à la foi du Christ les peuples de Tongres, de Cologne et de Trèves.

Martyrologe romain

Prénoms fêtés

Materne

Saints ou Saintes ayant porté le même prénom

Materne
évêque de Milan (4ème s.)

 

Eglise Catholique en France
Eglise Catholique en France

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager