Saint Gorgon

Martyr à Rome (✝ v. 304)

Martyr avec saint Dorothée.
Favoris de l'empereur Dioclétien et officiers de sa garde, ils refusèrent de renier le Christ. Nous devons à Eusèbe de Césarée, leur contemporain, la réalité de leur martyre, semblable à bien d'autres habituellement employés pour obtenir le reniement des chrétiens: suspendus au chevalet, leur peau est arrachée par des onglets de fer. Puis les bourreaux les avivent avec du sel et du vinaigre. Enfin, ils sont lentement pendus pour être étranglés jusqu'à la mort. Ils reposent à Rome, au cimetière 'Aux deux lauriers' sur la voie Labicana.
Une église sous leur patronage:
- diocèse de Sens-Auxerre, l'église Saint Gorgon et Sainte Dorothée est dans la paroisse Sainte-Alpais, 89510 Véron.
- Commune de Véron et ses hameaux, église St-Gorgon-et-St-Dorothée, édifiée en 1606.

À Rome, au cimetière 'Aux deux lauriers' sur la voie Labicane, après 203, saint Gorgon, martyr.

Martyrologe romain

Prénoms fêtés

Gorgon

 

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager