Saint Eone

Evêque d'Arles (✝ 504)

Évêque d'Arles en Provence, il défendit son Église contre les erreurs de Pélage et recommanda au peuple, pour lui succéder, saint Césaire qu'il avait ordonné prêtre. Eone d'Arles était né à Chalon-sur-Saône en Bourgogne et monte sur le siège d'Arles au début de l'année 485. En septembre 499, il participe à la conférence épiscopale de Lyon regroupant catholiques et ariens, en présence du roi Gondebaud. C'est à cette date, qu'il accueille son jeune parent (probablement son neveu) Césaire. Eone l'agrège à son clergé, l'ordonne diacre puis prêtre. Il l'envoie comme Abbé pour rétablir l'ordre dans un monastère d'hommes dans l'île de la Cappe, à proximité d'Arles sur le Rhône. Sur le point de mourir et inquiet au sujet de son successeur, il exhorte son clergé et les citoyens d'Arles à ne choisir personne autre que saint Césaire pour le remplacer. Ayant reçu la promesse que ses volontés seraient accomplies, il destine, par testament, tout son bien au rachat des captifs, ainsi qu'au soulagement des pauvres de son Église, et s'endort ensuite dans le Seigneur.
À Arles en Provence, en 504, saint Éone, évêque, qui défendit son Église contre les erreurs de Pélage et recommanda au peuple, pour lui succéder, saint Césaire qu'il avait ordonné prêtre.

Martyrologe romain

 

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager