Bienheureux Urbain II

Pape (157 ème) de 1088 à 1099 (✝ 1099)

Né à Lagery (Marne) en 1042, mort à Rome en 1099. Élève à Reims de saint Bruno, il devint archidiacre de Reims, entra chez les bénédictins et fut prieur de Cluny. Grégoire VII le créa cardinal d'Ostie et l'envoya comme légat en Allemagne (1084 - 1085). Il succéda à Victor III qui l'avait désigné (1088), lutta contre l'empereur Henri IV et l'antipape Guibert, excommunia le roi de France Philippe, qui avait répudié sa femme Berthe pour épouser Bertrade, femme de Foulque, comte d'Anjou, et combattit la simonie et le mariage des prêtres, proclama la première croisade au fameux concile de Clermont, et apprit avant sa mort la prise de Jérusalem par Godefroy de Bouillon.
Il a été béatifié en 1881.
"Moine de Cluny puis évêque d'Ostie, Eudes de Chatillon devint le pape Urbain II en 1088.
Le 5 août 1095, il consacrait notre église-cathédrale avant de se rendre à Clermont pour y lancer la première croisade. Un ancien chanoine de Valence, Adhémar de Monteil, évêque du Puy, sera son légat auprès des croisés. Au moment de la prise de Jérusalem, le pape Urbain Il fut appelé à la Jérusalem céleste, le 29 juillet 1099." (Bienheureux Urbain II, Pape - diocèse de Valence)
...Il vint d'abord au Puy puis convoqua le concile de Clermont en vue de la première croisade... (Saints du diocèse du Puy-en-Velay)
Le Bienheureux Urbain II devient le bras droit de Grégoire VII auquel il succède. D'une incroyable activité, il continue l'oeuvre de Grégoire VII pour la restauration de la chrétienté. Au cours d'un voyage en France, il s'arrête à Clermont Ferrand, y préside un concile et prêche la 1ère croisade. En rentrant à Rome, il s'arrête à Nîmes et consacre la cathédrale en voie de construction.
Urbain II mourut en 1099. Le pape Léon XIII le mit au rang des bienheureux consacrant ainsi un culte qui lui était rendu depuis un temps immémorial. C'est depuis cette béatification que le bienheureux Urbain II est inscrit au sanctoral nîmois. (Les Saints du diocèse de Nîmes)
Un internaute nous signale: "le nom de baptême d'Urbain II est Odon de Châtillon, de Lagery (né à Lagery). Il proclama la première croisade avec Pierre l'Ermite."
À Rome, près de saint Pierre, en 1099, le bienheureux Urbain II, pape, qui défendit la liberté de l'Église contre les empiètements des laïcs, combattit les simoniaques et les clercs dépravés et, au Concile de Clermont, exhorta les soldats chrétiens à prendre la croix pour délivrer le tombeau du Seigneur et leurs frères de Palestine opprimés par les infidèles.

Martyrologe romain

Tandis que nous célébrons, Seigneur, le bienheureux Urbain II qui dépensa ses forces pour réformer l'Église et libérer les lieux saints, accorde-nous d'assumer, avec la même vigueur, nos responsabilités dans le monde d'aujourd'hui pour que vienne ton Royaume. (Propre des fêtes du diocèse du Puy)

Prénoms

Urbain

Saints ou Saintes ayant porté le même prénom

Constantin, Florentin, Jean-Marie, Rosalie...
martyrs de la guerre civile espagnole (✝ 1936)
Optat et ses comp. - Caïus, Crémence, Engrace
18 espagnols martyrs à Saragosse sous Dioclétien et 3 autres martyrs (✝ 304)
Urbain
Evêque de Langres (✝ v. 375)
Urbain
évêque (4ème s.)
Urbain Ier
Pape (17 ème) de 222 à 230 (✝ 230)
Urbain V
Pape (200 ème) de 1362 à 1370 (✝ 1370)
Urbain, Théodore, Ménédème et leurs compagnons
martyrs (✝ 370)

 

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager