Saint Wandrille

Abbé à Fontenelle (✝ 668)

Il a été page à la cour du roi Clotaire et s'est marié. Mais un jour, d'accord avec sa femme, il se fait moine, pèlerinant à la recherche de ses voies spirituelles. Nous le trouvons en effet à Montfaucon en France, à Sainte Ursanne en Suisse, à Bobbio en Italie, en Suisse et même en Irlande. C'est saint Ouen qui l'arrête en Normandie. Saint Wandrille fonde alors une abbaye à Fontenelle, dans la forêt de Jumièges, abbaye qui prend son nom.
- Le 1er mars 649, un maire du palais de Clovis II cède ses droits sur un domaine royal situé au bord d'un ruisseau affluent de la Seine, la Fontenelle, dans la forêt de Jumièges, à deux moines, Wandrille et Gond (+690).
village de Saint-Wandrille-RançonWandrille, plein d'humilité, de douceur et d'obéissance envers l'évêque de Rouen, saint Ouen, qui avait voulu cette fondation monastique, veille jusqu'à sa mort, le 22 juillet 668 sur une communauté florissante, construisant sept églises dédiées à saint Pierre, saint Paul, saint Laurent, saint Pancrace, saint Saturnin, saint Amand, Notre-Dame.
(Abbaye Saint-Wandrille de Fontenelle).

- Illustration: village de Saint-Wandrille-Rançon.
- Né près de Verdun vers 600. Wandrille fut page à la cour de Clotaire II. Marié, il quittera son épouse pour devenir moine. Il a beaucoup voyagé en France, Italie Suisse. Comme il traversait la Normandie, il fut retenu par saint Ouen. Wandrille fonda à Fontenelle, dans la forêt de Jumiège, une abbaye dont il fut le premier abbé, et qui portera par la suite son nom. Il meurt le 22 juillet 668. (source: Saints du Pas de Calais - diocèse d'Arras)
Au monastère de Fontenelle, vers 668, saint Wandrille, abbé. Après avoir quitté la cour du roi Dagobert, il mena la vie monastique en divers endroits et, promu au sacerdoce par saint Ouen, évêque de Rouen, il fonda et gouverna un monastère dans la forêt de Jumièges.

Martyrologe romain

Prénoms fêtés

Wandrille

Mais aussi les

Wanda
Wandy

 

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager