Sainte Aura

Vierge, martyre à Cordoue (✝ 856)

Aurée ou Aurea.
Elle fut victime de la persécution que déchaîna le calife Mohamed Ier (852-880). Elle était religieuse depuis une trentaine d'années, au couvent de Cuteclara, près de Cordoue, quand elle fut conduite au tribunal musulman. Attérée à la vue des instruments de torture qu'on lui montrait, elle eut un moment de faiblesse et promit ce qu'on voulut. Mais elle se ressaisit promptement et, dès le lendemain, elle vint proclamer qu'il y avait eu maldonne et qu'elle était plus chrétienne que jamais. Elle fut alors décapitée et son corps fut jeté dans le Guadalquivir.
À Cordoue en Andalousie, l'an 854, sainte Aure, vierge, soeur des saints martyrs Adolphe et Jean. Dans la persécution des Maures, elle céda tout d'abord à la peur et renia sa foi, mais elle se ressaisit bientôt, se repentit de sa chute et, dans un nouveau combat, vainquit l'ennemi en versant son sang.

Martyrologe romain

 

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager