Saints Martyrs de Gorcum

en Hollande (✝ 1572)

Ils furent 19 martyrs originaires de Gorcum qui, arrêtés par leurs compatriotes calvinistes, alors en guerre contre les Espagnols, connurent d'abord une dure détention, devenant un spectacle pour les moqueries de la foule. Durant les nuits qui précédèrent leur exécution, les gardes et les sentinelles les insultaient dans leur ivresse et leur débauche. Ils furent pendus lentement, puis détachés, puis attachés à nouveau, renvoyés comme un ballon dans les mains des bourreaux, qui prenaient soin de ne pas les faire mourir. Leur captivité dura encore dix jours. Et c'est en chantant le "Salve Regina" qu'ils arrivèrent à La Brille. Plusieurs apostasièrent, mais ils furent tout de suite remplacés par d'autres, indignés. Un jeune novice eut peur et quitta le cercle des martyrs. Son compagnon s'écria de stupeur et les gardes le défigurèrent à coups de pique jusqu'à ce qu'il ne puisse plus parler. Enfin, les uns après les autres ils furent pendus pour être restés fidèles à l'Église romaine. Il y avait onze franciscains, un dominicain, deux prémontrés, un chanoine de Saint Augustin et quatre prêtres séculiers.
BD en hommage à ces martyrs: "N'ayez pas peur" (édition Coccinelle)
À Brielle sur la Meuse dans les Pays-Bas, en 1572, la passion des saints martyrs Nicolas Pieck, prêtre, et ses compagnons: Jérôme de Weert, Théodoric van der Eern, Nicaise de Heeze, Willehad du Danemark, Godefroid Coart de Melveren, Antoine de Hoornaert, Antoine de Weert et François de Roye, prêtres franciscains; Pierre van der Slagmolen d'Assche et Corneille de Wijk-bij-Dourstede, religieux franciscains; Jean Lenaerts, chanoine régulier de Saint-Augustin, Jean de Cologne, prêtre dominicain; Adrien de Hilvarenbeck, Jacques Lacops, prêtres prémontrés; Léonard Vechel, Nicolas Poppel, Godefroid van Duynen, André Wouters, prêtres, dix franciscains et huit du clergé diocésain ou religieux de Gorcum.
Pour avoir défendu la doctrine catholique sur la présence du Christ dans l'Eucharistie et l'autorité de l'Église romaine, ils furent soumis par les calvinistes à toute sorte d'outrages et de tourments, enfin étranglés par pendaison, achevant ainsi leur combat.

Martyrologe romain

 

Eglise Catholique en France
Eglise Catholique en France

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager