Vénérable Margherita Maria Guaini

Religieuse italienne fondatrice (+ 1994)

Margherita Maria Guaini, fondatrice de la Congrégation des Sœurs Missionnaires de Jésus le Prêtre Éternel.
- décrets du 17 décembre 2022 concernant les vertus héroïques (en italien)

Margherita Maria Guaini, née le 21 novembre 1902 à Ceto et morte le 2 mars 1994 à Varallo Sesia (Italie)
A l'âge de 22 ans, elle est entrée au couvent de l'Ancelle della Carità à Brescia : plus tard, Sœur Elisa - comme on l'appelait - a travaillé dans différents hôpitaux.
"Le 19 juillet 1937, dans la chapelle de la maison de retraite Fatebenefratelli (Brescia), alors que je méditais seule sur l'apostolat de saint Vincent de Paul, j'ai dit au Seigneur avec toute l'ardeur de mon âme : - Moi aussi, Seigneur, je voudrais faire du bien au monde comme saint Vincent de Paul - et une voix qui n'est pas une voix, mais plus qu'une voix m'a répondu : - Oui, vous aussi vous ferez le bien comme St Vincent de Paul, par mon sang... - Je me suis sentie inspirée à devenir une religieuse cloîtrée... Je suis entrée à la Visitation le 1er mars 1938 ; je me sentais bien, plus pleine de grâces... le Seigneur m'a souvent dit que j'avais une mission à remplir."
Mère Marguerite Maria est restée sept ans à la Visitation. Au cours de cette période, elle est devenue de plus en plus amoureuse de "l'Époux" et s'est laissée transformer par lui. Elle-même nous dit que le Seigneur lui a souvent dit : "Aidez mes prêtres". Cet appel devenant de plus en plus clair, elle a décidé de quitter la Visitation pour fonder une nouvelle Congrégation.
"En août 1946, j'ai rencontré S.E. Monseigneur Giovanni Battista Montini et lui ai soumis le projet de l'œuvre pastorale des Missionnaires de Jésus Prêtre... Il a dit : - Cette œuvre manque dans l'Église, nous devons apporter cet esprit sacerdotal de vie intérieure pour dire à tous les hommes que Dieu existe, que Dieu est notre père depuis toujours et qu'il veut donner le ciel à tous ceux qui le veulent, parce que Jésus nous a rachetés avec son précieux sang. Nous devons aider les prêtres : par la prière et par les œuvres -. Puis il s'est assis".
Voici l'un des nombreux signes de la bonté de Dieu, qui n'a pas manqué d'éclairer et de confirmer Mère Marguerite dans la voie tracée par Lui.
Le 8 mai 1947, Mère Margherita Maria commence son travail dans le diocèse de Melfi... puis, le 12 septembre 1953 à Varallo Sesia (Vercelli) au couvent "Madonna delle Grazie", accueillie par Mgr Gilla Vincenzo Gremigni, évêque de Novara.
"Ce n'est pas moi qui ai pensé à faire des Missionnaires de Jésus Prêtre Eternel, non, non ! C'est le Seigneur".
D'une certaine manière, elle était une rêveuse de Dieu et pour Dieu..... Et comme tous les rêveurs par amour, elle ne manqua pas d'être parfois volontaire et forte d'expression, sévère, exigeante envers elle-même et envers les autres, jusqu'à ce que l'Esprit Saint lui-même transforme alors ses rêves en fruits précieux, nourris de compréhension, d'amour et de douceur pour chaque personne confiée à ses soins ou qui, pauvre et faible, se tournait vers son cœur et son intelligence ; la faiblesse et la fatigue des personnes ont toujours profondément ému Mère Margherita Maria Guaini" (Cardinal Ugo Poletti).
...les Missionnaires de Jésus Prêtre Éternel, à l'exemple de la Mère, vivent leur charisme dans le monde : Italie, Bolivie, Philippines et Pérou.
2 mars 1994, 15h37 : Mère Margherita Maria Guaini, Missionnaire de Jésus Prêtre Eternel, "La Mère" retourne à la maison du Père après avoir dépensé toute sa vie pour Dieu et l'humanité en sachant que seul "le grain de blé qui tombe en terre ne meurt pas, il reste seul ; mais s'il meurt, il porte beaucoup de fruit" (Jn 12,24).
en italien:
- Madre Margherita M. Guaini, Suore Missionarie di Gesù Eterno Sacerdote, une vie pour Dieu et pour l'humanité.
Suore Missionarie di Gesù Eterno Sacerdote
- Preghiere di Madre Margherita M. (Prières de Mère Margherita)
Madre Maria Margherita Lazzari

"Merci, Seigneur, pour ton amour rédempteur et pour m'avoir donné Marie, ta Mère, comme une douce Mère, comme un soutien et un réconfort qui m'a toujours pris par la main pour me conduire à toi, qui es mon amour, mon réconfort, ma grâce, ma vie".

écrit dans son testament

Dates de fête

2 mars

Prénoms

Margherita

Région

Italie
Données protégées - Reproduction interdite