Bienheureux José Gregorio Hernández Cisneros

médecin des pauvres du Venezuela (✝ 1919)

- L'hommage du Pape à José Gregorio Hernández , le 'médecin des pauvres' du Venezuela; dans un message vidéo enregistré à l'adresse des Vénézuéliens, le Saint-Père salue le 'dépassement personnel' à la suite du Christ de cette figure très aimée dans le pays, béatifiée le 30 avril 2021 à Caracas.
-
décrets du 19 juin 2020 concernent la reconnaissance de miracles attribués à l’intercession de trois vénérables serviteurs de Dieu, qui seront ainsi béatifiés: Mamerto Esquiú, de l’ordre des Frères mineurs, évêque de Córdoba (Argentine), né le 11 mai 1826 à San Josè de Piedra Blanca (Argentine) et mort le 10 janvier 1883 à La Posta de El Suncho (Argentine); François-Marie de la Croix (né Jean-Baptiste Jordan), prêtre, fondateur de la société du Divin Sauveur (Salvatoriens) et de la Congrégation des Sœurs du Divin Sauveur (Salvatoriennes); né le 16 juin 1848 à Gurtweil (Allemagne) et mort le 8 septembre 1918 à Tafers (Suisse); José Gregorio Hernández Cisneros, fidèle laïc, né le 26 octobre 1864 à Isnotú (Venezuela) et mort le 29 juin 1919 à Caracas (Venezuela).
José Gregorio Hernández Cisneros est né le 26 octobre 1864 à Isnotú (Venezuela). Après avoir obtenu un baccalauréat en philosophie, il est diplômé en médecine de l'Université de Caracas. En 1889, il suit des master classes en microbiologie et bactériologie à Paris. De retour à Caracas, il a commencé sa carrière universitaire, professant ouvertement sa foi catholique, dans un environnement fondamentalement matérialiste. Il s'inscrit au Tiers Ordre Régulier de Saint-François et s'engage à aider les plus nécessiteux, étant appelé "le médecin des pauvres". Sentant la vocation à la vie consacrée contemplative, il entre en 1908 à la Certosa di Farneta (Lucques) mais, pour des raisons de santé, il doit la quitter au bout de neuf mois et retourner à Caracas. En 1913, il commença à se préparer à la prêtrise mais, alors qu'il était au Collegio Pio Latino Americano à Rome, il fut frappé par une pleurésie et un début de tuberculose. De retour dans son pays natal, il se consacre définitivement à la profession médicale.
Il mourut à Caracas (Venezuela), le 29 juin 1919, victime d'un accident de voiture, alors qu'il se rendait chez un malade.
- décret de vertus héroïques le 16 janvier 1986.
- décret de reconnaissance de miracle le 19 juin 2020 (en italien)
- interview du cardinal Becciu concernant sa béatification (en italien)

Dates de Fête

29 juin

Prénoms

José

Saints ou Saintes ayant porté le même prénom

José Alvarez-Benavides y de la Torre
et 114 compagnons, martyrs de la guerre civile espagnole entre 1936 et 1938 (✝ 1936)
José Antón Gómez et ses compagnons
José Antón Gómez et ses trois compagnons prêtres et moines espagnols (✝ 1936)
José Antonio Plancarte y Labastida
prêtre mexicain fondateur des religieuses de Marie Immaculée de Guadalupe (✝ 1898)
José Bau Burguet
prêtre espagnol du diocèse de Valence (✝ 1929)
José de Jesus López y González
évêque et fondateur des religieuses du Sacré coeur de Jésus (✝ 1950)
José Fernández de Ventosa
prêtre dominicain espagnol martyr au Vietnam (✝ 1838)
José Fernández Sánchez et ses compagnons
martyrs de la guerre civile espagnole (✝ 1936)
José Gabriel Brochero
prêtre argentin (✝ 1914)
José Llosa Balaguer
martyr de la guerre civile espagnole (✝ 1936)
José María Gran Cirera et ses compagnons
martyrs au Guatemala (XXe siècle)
José Pio Gurruchaga Castuariense
prêtre diocésain, fondateur des auxiliaires paroissiales du Christ-Prêtre (✝ 1967)
José Rivera Ramírez
prêtre diocésain espagnol (✝ 1991)
José Tous y Soler
fondateur des capucines de la Mère du Divin Pasteur (✝ 1871)
José Trinidad Rangel Montaño
prêtre mexicain martyr (✝ 1927)

 

Données Protégées - Reproduction Interdite