Le Saviez-vous ?
Le site Nominis a été créé en 1999 et mis en ligne au bout d'un an de travail, sur le fond comme sur la forme !
A découvrir

WebTV CEF

Eglise et bioéthique

Saint Amon

évêque de Toul (4ème s.)

Amon ou Aimon.
"Le diocèse de Toul, dont procède le diocèse de Nancy, vénère saint Mansuy, apôtre des Leuques, comme son fondateur. Avec Metz et Verdun, ce diocèse dépendait de la métropole de Trèves. Parmi les évêques qui ont occupé le siège épiscopal, de sa fondation jusqu'en 1802, dix-neuf sont honorés du titre de saint et cinq d'entre eux ont leur office dans le propre du diocèse, approuvé par la Congrégation du culte divin..."
Dans l'ordo diocésain, saint Amon figure comme deuxième évêque de Toul après saint Mansuy.
"Amon fut l'un des plus distingués disciples de saint Mansuy. L'inclination du nouvel évêque pour la solitude, le vit se retirer dans la forêt du Saintois pour s'y livrer à la prière et à la méditation. Cette retraite lui devint si chère, qu'il y fit bâtir un oratoire en l'honneur de la sainte Vierge et ensuite y ajouta plusieurs cellules pour y loger les membres de son clergé... Saint Amon fut fêté le 23 octobre jusqu'en 1955 dans le diocèse de Nancy & de Toul..." (source: Histoire et patrimoine bleurvillois)

Dates de Fête

23 octobre

 

Données Protégées - Reproduction Interdite - Partager